Tout comme en MotoGP et en Moto2, les moteurs de la catégorie Moto3 sont maintenant proposés aux équipes du Championnat du Monde à la location, et non plus à la vente. Les trois constructeurs Honda, KTM et Mahindra-Peugeot ont estimé que vendre les blocs propulseurs n’était pas efficace pour eux sur le plan économique, et que d’autre part cela n’assurait pas la confidentialité de leur technologie.

Le Directeur technique du MotoGP Danny Aldridge explique les raisons de ce changement : « Lors de ces deux dernières années, ce qui s’est passé, c’est que les équipes ont pu acheter leurs six moteurs par pilote pour un prix fixe. Et elles gardaient littéralement ces moteurs. La philosophie derrière cela était que les équipes pouvaient soit utiliser les anciens moteurs comme moteurs d’essai, ou les vendre aux participants de championnats nationaux.

« Cela a fonctionné jusqu’à un certain point, et ainsi nous avons eu quelques wild-cards qui couraient avec des moteurs qui avaient été utilisés par des équipes à temps plein l’année précédente. Nous pouvions le dire parce qu’ils avaient encore nos scellés.

« Malheureusement, du côté des constructeurs, ce n’était pas rentable et ils étaient également concernés par la protection de leur technologie. Nous avons maintenant changé la situation, afin que les équipes rendent tous leurs moteurs pour répondre à ces préoccupations.

« Il y a désormais un « Moto3 Engine Rental Package » qui coûte 60 000 euros par pilote, ce qui est le même prix qu’auparavant. Pour cela l’équipe reçoit six moteurs, deux corps d’accélérateur et deux boîtes de vitesses complètes. Auparavant, les boîtes de vitesses devaient être achetées séparément.

« Ce même prix, 60 000 euros, pourrait paraître injuste pour les équipes car elles n’auront plus leurs anciens moteurs à vendre ou à utiliser comme moteurs d’essai, mais Dorna et IRTA subventionnent maintenant lourdement le coût des moteurs pour chaque équipe. Ce qui veut dire que ce ne sera pas pire pour les teams sur le plan financier.

« Les fabricants aident aussi pour le budget parce qu’avant ils devaient construire six moteurs neufs pour chaque pilote – parce qu’il les gardait – alors que maintenant ils peuvent reconditionner ces moteurs. L’attribution se fera toujours par tirage au sort. »

Photo de titre © KTM

Source : crash.net

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams :