Comme annoncé par Carmelo Ezpeleta lui-même, 2019 verra non seulement les contrats de tous principaux pilotes MotoGP arriver à terme, également les courses de motos électriques se dérouler en prélude aux classiques Grand Prix.

Après l’échec du championnat du monde « FIM ERoad Racing » mis en place par la FIM en 2013, Dorna a donc décidé de reprendre l’idée à son compte et de la promouvoir avec toute son expérience en ce domaine.

On en connaissait déjà les grandes lignes : 18 motos électriques identiques rechargées grâce à des panneaux photovoltaïques et emmenées par un panel de pilotes mélangeant titulaires actuels des catégories MotoGP et Moto2, avec peut-être le renfort de vielles gloires tels Kevin Schwantz, Mick Doohan, Max Biaggi et Wayne Gardner.

Mais, fait nouveau, le site généralement bien informé Speedweek vient de dévoiler que des contacts ont été pris avec la société italienne Energica,

Comme on peut le découvrir en consultant le site transalpin, celle-ci dispose déjà d’un modèle donné Energica Ego développant 136 chevaux avec un couple de  195 Newton-mètres.

Le tout permet aux motos d’atteindre les 240 km/h, de parcourir le 0 à 100 km/h en 2,8 secondes, ce qui, grâce à l’absence de boîte de vitesses, permet d’envisager des chronos sensiblement identiques à ceux réalisés par les Moto2.

L’électronique qui contrôle tout cela, et qui est généralement la technique la plus difficile à maîtriser, fait par ailleurs la fierté de la société italienne.

Il n’est pas encore certain que Energica remporte le marché du MotoGP mais cela donne déjà une bonne idée des performances qui seront atteintes sur les circuits en 2019…


ego1

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams :