Les Moto2 ne sont pas encore tout à fait en vacances. Invitées à s‘aguerrir sur un tracé du Red Bull Ring aux lampions allumées par KTM, l’antichambre du MotoGP tient salon. L’occasion de discuter sur ce que sera le plateau 2017 de la catégorie. Avec une découverte : la peur de Danny Kent de faire banquette.

Il est le Champion du Monde de Moto3 en titre et sa couronne mondiale a été le sésame lui permettant de retrouver une catégorie Moto2 arpentée avec la Mistral 610 de chez Tech3. C’était il y a deux ans, et sans grand succès. A l’image d’ailleurs de ces dernières retrouvailles.

Une relative déception au vu de l’expérience déjà acquise. La star du team Leopard a vu son étoile pâlir au point que, pour le moment, il n’a pas de plan pour 2017 : « pour le moment il n’y a pas de plan pour la saison prochaine. Bien sûr, je veux rester dans le Championnat du Monde Moto2. Avec quelle équipe ? Tout est ouvert. Je ne sais pas si Leopard veut me garder ».

Il poursuit sur Speedweek : « actuellement je me concentre principalement sur l’amélioration de mon style de pilotage pour la Moto2. Rhys Edwards du groupe Wasserman est maintenant mon manager. Il parle avec d’autres équipes. C’est lui qui négocie pour la saison prochaine. Mais je suis actuellement loin au championnat et avec les résultats que j’ai obtenus jusqu’à ce jour, il est difficile de négocier avec d’autres équipes. Il est important que j’obtienne de meilleurs résultats. Ensuite, nous pourrons négocier sur mon avenir ».

Une situation qui intervient au moment où nombre de pilotes actuellement en Moto3 se cherchent un passage vers le Moto2. Parmi eux, un Fabio Quartararo que l’on dit en contact avec Sito Pons tout en voyant Randy De Puniet apparaître dans son entourage. On rappellera que le Français qui connaît actuellement une série noire, est un pilote Leopard…

Tous les articles sur : Danny Kent, Fabio Quartararo