L’an prochain, en Moto2, il va y avoir de belles opportunités à saisir. Avec un Johann Zarco en partance pour le MotoGP grâce à un contrat Tech3 que Jonas Folger avait aussi signé peu avant lui, avec un Alex Rins qui se prépare à sa nouvelle vie de pilote officiel Suzuki parmi l’élite, un sort qui sera partagé par un Sam Lowes installé chez Aprilia et pour il fait déjà des tests, des places de choix sont à prendre. Ce qui aiguise les ambitions des protagonistes du Moto3…

Sans même parler du team VR46 avec Romano Fenati, il y aurait donc un poste chez Ajo, un autre chez Gresini tout comme chez Sito Pons et Dynavolt. Pour le premier team cité, la succession devait se faire par voie interne avec la montrée d’un Brad Binder déjà dans les murs sous l’uniforme KTM et en mesure de remporter le titre Moto3 cette année. Le même Binder qui a déjà son successeur désigné en la personne d’Enea Bastianini. Quant au reste, ça mérite réflexion car il n’y aura peut-être pas chaque année autant de bons guidons à prendre.

Du coup, on revoit les plans de carrière. Attendre une couronne mondiale avant de monter d’une catégorie, ce n’est plus dans l’air du temps. C’est en tout cas une idée qui fait son chemin dans l’esprit de Jorge Navarro.

Actuel second au général en Moto3 à 47 points du leader Sud-Africain, le pilote Estrella et fer de lance Honda se verrait bien, à 20 ans, tenter déjà l’aventure Moto2 : « je ne sais pas dans quelle équipe cela pourrait se faire » reconnaît-il sur Speedweek.

« Il est encore trop tôt pour en parler. Mais pour être tout à fait franc, mon objectif est de monter d’un cran l’an prochain, et donc d’aller en Moto2. Pour le moment, tout est encore flou. Je vais prendre mon temps pour prendre ma décision. Mais la catégorie Moto2 est certainement une option pour 2017 ».

Jorge Navarro compte quatre podiums à cette mi-saison qui l’a vu consacrer pour la première fois en Catalogne. Il s’est aussi fracturé une jambe à l’entrainement ce qui lui a valu un forfait. Il a pour équipier un Aron Canet débutant et prometteur âgé de 16 ans. Les couleurs Estrella, enfin, brillent en Moto2 avec le blason Marc VDS qui emploient Alex Marquez et Morbidelli. Le premier cité a déjà sous contrat en proche pour 2017.

Tous les articles sur : Jorge Navarro