C’est tout le mal que l’on souhaite à notre authentique espoir Français Quartararo. Il aurait sans aucun doute espéré une toute autre saison cette année en Moto3 au sein du team qui était tenante du titre avec une Honda. Passé à la KTM, les prestations se sont avérées moins efficaces. Et ce dimanche à Valencia, Fabio a bu le calice jusqu’à la lie.

Le bilan n’est pas brillant. Une treizième place au championnat avec 83 points, une position qui le met dernier des trois pilotes de l’écurie Leopard qui a fêté avec un Mir aux deux victoires le statut du meilleur débutant de l’année. Locatelli, de son côté, est monté à deux occasions sur le podium et pointe neuvième au générale avec 96 unités.

Mais ne remuons pas le couteau dans la plaie. C’est maintenant du passé. La preuve avec cette Moto2 du team Pons sur laquelle il est déjà monté à peine sa douloureuse campagne terminée. Vivement 2017 avec cette machine mise au troisième rang du général en 2016.

Tous les articles sur : Fabio Quartararo