A toute chose malheur est bon et Dominique Aegerter, en plus d’être un pilote de talent, est aussi un excellent communiquant. Comment faire d‘un événement peu reluisant une caisse de résonance favorable pour l’équipe ? Voilà la réponse. Danny Kent est parti en claquant la porte de son team Kieffer en plein milieu du Grand Prix des Amériques. L’occasion de faire de la promotion plutôt que des lamentations !

En abandonnant le guidon de sa Suter, le Britannique Danny Kent laisse une place à prendre aux côtés de Dominique Aegerter. Sur une moto rejetée par l’Anglais ? Allons, la moto n’est pas si mauvaise et à Austin elle a brillé entre les mains du Suisse. Une seconde ligne au terme des qualifications et une cinquième place finale avec un tour en course de 2’10.448 min qui n’a rendu que 0.5 seconde au chrono du dominateur au Texas, Franco Morbidelli.

Sous le drapeau à damiers, le pilote de 26 ans ne regrette que dix secondes de retard sur le vainqueur du Marc VDS. Oui, cette Suter MMX2 a du potentiel. Au point de séduire un Casey Stoner ? Voire ! Si l’on avait été le 1er avril, nul doute que le retraité amateur de pêche aurait apprécié ce poisson dans les filets du réseau social du Suisse. Déjà qu’il n’est pas là pour sortir la tête de Ducati hors de l’eau

Tous les articles sur les Pilotes : Casey Stoner, Dominique Aegerter

Tous les articles sur les Teams :