Dans l’affaire qui oppose David Pickworth à KTM (voir ici), le constructeur autrichien ne mâche apparemment plus ses mots à l’encontre du banquier d’affaire britannique, et se déclare prêt à fournir un châssis à Dominique Aegerter si celui-ci, avec l’aide de son agent Robert Siegrist, parvient à trouver le financement pour sa saison. On parle de 500 000 euros…

Pit Beirer, Directeur de KTM Motorsport, dans des propos tenus au site Blick.ch : « Nous ne voulons plus rien avoir à faire avec ce mystificateur. Nous avions déjà prolongé la date limite. Mais pas à cause de ce bluffeur, mais pour les deux pilotes. C’est cruel de voir dans quelle position ils sont maintenant,  parce que quelqu’un faisait signe avec beaucoup d’argent. »

Quant au plan B de Dominique Aegerter…

«  Sigi et Aegerter se remuent pour cela. Ainsi, nous ne voulons pas les laisser tomber, et nous passons maintenant avec Domi. Mais maintenant, nous ne pouvons plus gaspiller de temps. Nous nous soucions des pilotes, en particulier des germanophones. Il y a beaucoup de potentiel chez Domi. Nous croyons en lui et aimerions être ses partenaires quand il commencera ! »

S’il existe donc une chance pour Dominique Aegerter (et le soutien de KTM devrait l’aider à trouver à compléter son budget), la situation semble plus compliquée pour Sandro Cortese qui, sauf revirement de dernière minute, risque de se retrouver sans guidon dans le championnat du monde Moto2…

Les prochains essais Moto2 auront lieu du 6 au 8 février à Valence (voir ici).

Tous les articles sur les Pilotes : Dominique Aegerter, Sandro Cortese

Tous les articles sur les Teams :