Après un Grand Prix du Qatar au top, le Sky Racing Team VR46 a rencontré plus de problèmes ce week-end, des deux côtés du box, et a fait ce qu’il a pu pour revenir avec le meilleur résultat possible avec ces conditions météorologiques compliquées.


Francesco Bagnaia n’a presque jamais été aux avant-postes ce week-end, naviguant plutôt aux alentours de la vingtième position. Qualifié quinzième, il a cependant été en mesure de remonter un peu pour sauver les points de la neuvième place, un résultat qui ne le satisfait évidemment pas, lui qui souhaite jouer le titre : « Après un week-end difficile, j’ai été à la limite durant toute la course. Nous avons peu tourné dans les conditions sèches et je n’étais pas à l’aise avec les réglages. Les autres ont mieux travaillé que nous, et les qualifications ont aussi été compliquées. »

Lucide sur sa performance, il sait qu’il ne faudra pas faire preuve d’irrégularité pour espérer décrocher le Graal en fin d’année : « Cette course ne devra pas se reproduire durant la saison. Je n’ai malgré tout pas perdu trop de points au Championnat. »

L’Italien reste, en effet, troisième au classement général, à seulement six points du leader Mattia Pasini.

Pour son coéquipier Luca Marini, le résultat est un peu plus mitigé. Plus à l’aise que Bagnaia tout au long du week-end, il a toujours été dans le top 15 et a même signé le meilleur temps du Warm Up. Malheureusement, ses sensations en course ont complètement changé.

Alors qu’il partait de la douzième position et pouvait espérer un bon résultat, il a terminé seizième et donc en dehors des points : « Après le Warm Up j’espérais faire une course différente, mais nous avons eu quelques problèmes, peut-être avec le pneu ou les réglages, et je n’ai pas retrouvé la confiance que je souhaitais avec l’avant. Nous devons analyser les données pour comprendre exactement ce qu’il s’est passé. »

Le numéro 10 a quand même de quoi être satisfait de son week-end : « Malgré cela nous revenons avec du positif : nous avons eu un bon feeling sur le mouillé, j’étais vraiment rapide. » Des sensations qui pourront jouer en sa faveur lors de prochains week-end pluvieux.