La prochaine grille du MotoGP est à présent pratiquement grandement figée. En Moto3, les choses se mettent en place. En Grand Prix rien de nouveau ? Voire ! Car le Moto2 pourrait nous réserver quelques sensations susceptibles de bouleverser le semblant d’ordre établi.

 Voyons d’abord ce que l’on sait : dans un plateau dominé par le châssis Kalex, les trois ténors actuels que sont Zarco, Rins et Sam Lowes seront en MotoGP en 2017. Ce qui nous laisse de belles places à prendre. Chez Ajo, on pense à Brad Binder pour la succession, du côté de chez Sito Pons, l’appel du pied a été fait en direction  de Fabio Quartararo. Chez Gresini, on ne dit rien. Et puis qui sait si les performances actuelles de Nakagami ne vont pas réveiller la fibre patriotique chez Honda pour une promotion au sein de l’élite ?

Mais il n’y a pas que ça. On parle beaucoup actuellement de l’arrivée d’un châssis KTM qui serait adopté par le team Ajo qui, pour le coup, doublerait ses effectifs. Ainsi Brad Binder aurait Tom Lüthi comme équipier, celui-là même qui fait de temps en temps des tests sur la RC16. Ensuite, il semble de plus en plus claire que l’enseigne VR46 va s’installer dans la catégorie avec une moto Kalex pour Romano Fenati. Migno et Bulega continueraient en Moto3 avec peut-être Bagnaia à leurs côtés.

Voilà ce que la rumeur indique : du VR46 avec Kalex et de l’Ajo aux couleurs de KTM. On notera au passage la bonne forme de l’académie du Doctor puisque Marini et Baldassari ont été reconduits chez Forward tout comme Morbidelli chez Marc VDS. Quant au cas KTM et ses compétences à faire un châssis Moto2, on vous en reparlera très vite…

Tous les articles sur : Brad Binder, Romano Fenati, Valentino Rossi