S’il y a une chose que l’on ne pourra jamais enlever au patron du team Forward Giovanni Cuzari, c’est son instinct de survie. Et sa capacité à rebondir. Il a connu la prison, on lui a promis une fin toute proche, et pourtant, il est toujours là, avec deux pilotes, en Moto2. Pas avec le plan initial particulièrement ambitieux. Mais avec le nom d’un constructeur tout de même dans sa nébuleuse…

Au départ, le plan était de rouler avec des Kalex de 2017 qui aurait été rebaptisé MV Agusta. Une marque qui n’a pas validé le projet, pas plus que le fournisseur allemand de châssis. Fin de la partie ? Que nenni, revoici Cuzari dans le paddock avec deux Suter, blason suisse qui venait pourtant juste d’annoncer son retrait. Voilà Manzi et Granado équipés. Mais pas que…

Car côté constructeur, un nom sera tout de même de la partie avec Mitsubishi Italie. L’importateur fournira les modèles Eclipse et Outlander pour les translations entre les circuits européens. Joli coup, même si, en la matière, Gresini a fait plus fort en se faisant attribuer par une puissante concession italienne un Porsche Macan pour la même mission…

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams : Forward Team