Le team Dynavolt privilégiait jusque-là les pilotes Allemands et il semble être tombé depuis peu sous le charme anglais. En attendant que son pilote Marcel Schrotter se remette de sa chute à l’entrainement avant des 08h00 de Suzuka, qu’il a tout de même disputées malgré son scaphoïde chiffonné, le patron, qui a appris tout ça fortuitement en lisant la presse, doit trouver des pigistes. En Autriche, c’est Danny Kent qui s’y est collé. Sans succès puisqu’il a si lourdement chuté sous la pluie du vendredi qu’il a dû déclarer ensuite forfait. A Silverstone, c’est un certain Jake Dixon qui sera aux côtés de Sandro Cortese, qui partira du team à la fin de cette année.

Chez Dynavolt, la saison n’est donc pas un long fleuve tranquille, avec une Suter à mettre au point qui plus est. Ce sera la mission à poursuivre en 2018 par Xavi Vierge qui a signé son bail la semaine dernière. En attendant, il y a un Grand Prix de Grande Bretagne à venir et ce sera sans Marcel Schrotter toujours convalescent.

Le public de sa gracieuse majesté aura la joie d’y encourager un des leurs qui fera ses grands débuts en Grand Prix par le biais de Moto2. Il évolue sur une Kawasaki en BSB, soit un Superbike britannique au sein duquel on est déjà allé chercher Tarran Mackenzie en Supersport, au mois de mai dernier. Jake Dixon a 21 ans et son team actuel lui souhaite bonne chance tout en l’espérant le récupérer entier…

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams : Dynavolt Intact GP