Le Champion du Monde de Moto3 en titre réalisera un souhait formulé depuis un petit moment au début du mois prochain. Joan Mir aura ainsi son Noël avant l’heure en allant tourner au ranch de Valentino Rossi mi-décembre. A cette occasion, il cohabitera avec celui qui est de 21 ans son aîné et nonuple titré… Qu’il aurait pu battre au nombre de victoires remportées dans cette discipline d’entrée des Grands Prix cette saison…

Mais le compteur de l’Espagnol s’est arrêté à dix réalisations en dix-huit occasions consommées. Un sujet de conversation entre le Doctor et lui, à présent pilote Moto2 au sein du Marc VDS Racing. On rappellera que Joan Mir avait déjà eu deux occasions d’arpenter ce ranch, mais pour des raisons diverses, les occasions n’avaient pu se concrétiser.

Valentino Rossi sera revenu du Monza Rally Show qui se déroulera du 1er au 3 décembre prochain. Joan Mir pourra se frotter à ses futurs adversaires en Moto2 et joutera une dernière fois avec ceux d’un Moto3 qu’il a quitté. Sur sa nouvelle monture Kalex, l’espoir espagnol a commenté après ses premiers essais : « j’ai pris beaucoup de plaisir à rouler sur la Moto2. Je suis très content de la façon dont nous travaillons avec l’équipe. Nous avons créé une bonne atmosphère et c’est très important. J’ai essayé des choses différentes au niveau du châssis et des suspensions afin qu’on ait une idée de ce qui pourra convenir dans cette catégorie pour aller vite. Le résultat est assez clair. J’ai amélioré mes chronos à chaque fois que j’ai pris la piste ».

Un optimisme partagé par Pete Benson, son Chef Ingénieur : « l’approche de Joan pour sa découverte de la catégorie Moto2 a été très positive. Il a compris qu’il fallait du temps pour s’adapter et que cela devait se faire étape par étape. Et il en a déjà accompli quelques-unes. On a essayé différentes choses qui lui ont permis de progresser au niveau du chrono. D’autres ne lui convenaient pas et les datas l’ont confirmé. Il a un bon feedback. Compte tenu qu’il faisait ses premiers tours de roues avec cette moto, on a pu voir qu’il était déjà très rapide dans le premier secteur mais qu’il perdait un peu dans le dernier. Cela viendra avec le temps ».