Sando Cortese se bat comme Dominique Aegerter pour sauver sa carrière sportive. Les deux hommes sont les victimes collatérales de la chimère Pickford qui promettait de reprendre avec de l’argent russe le team Kiefer veuf de son patron décédé en plein Grand Prix de Malaisie. Si le Suisse continue de croire en son destin en Moto2, l’Allemand, lui, pourrait être sauvé par les Finlandais Kallio pour une reconversion en SuperSport. Mais là aussi, il va falloir trouver de l’argent pour concrétiser…

A 28 ans, Sandro Cortese se retrouve au bord du gouffre. L’ancien Champion du Monde Moto3 n’a pas de plan ni le sou pour organiser une nouvelle saison de compétition. Il espérait bien en un team Kiefer repris et doté de KTM, mais on sait à présent que c’était une chimère. Sur Speedweek, il s’est même déclaré candidat à un retour en Moto3 et à des piges comme l’ont fait en 2017 Danny Kent et Alex De Angelis. Voici qu’à présent une opportunité en 600 SuperSport se présente.

Une catégorie qui peut lui réussir si l’on en juge par le parcours qu’y a accompli un certain Randy Krummenacher. Quant à l’équipe intéressée, c’est du solide, une Yamaha R6 que Morais et Tuuli ont mené à la victoire. Quant aux patrons de la structure, il s’agit de la famille Kallio. Avec Mika et son cousin Vesa.

Certes, mais il va falloir trouver 150.000 euros pour conclure l’affaire. C’est beaucoup moins que pour le Moto2 mais ça reste une somme. Yamaha Allemagne est appelé à la rescousse mais ne s’est pas prononcé sur le dossier. A suivre…

Tous les articles sur les Pilotes : Mika Kallio, Sandro Cortese

Tous les articles sur les Teams :