Ils n’ont pas encore fait leur rentrée sur la piste cette année mais ils vont se rattraper dès les prochains tests du Moto2  à Jerez de la Frontera du 22 au 23 février puis du 27 au 28 du même mois. Ce sera l’occasion de retrouver une marque Suter qui sera donc l’arme d’un team Kieffer qui a abandonné sa peau Leopard. Mais il a mangé du lion en retrouvant un partenaire qui lui rappelle de beaux souvenirs.

Un souvenir notamment de la saison 2010 avec Stefan Bradl des beaux jours qui a apporté au châssis suisse sa première victoire. C’était au Portugal. Depuis, pas mal d’eau est passée sous les ponts et le courant a même été contre cette association germanophone. En 2017, les compères se retrouvent, avec deux bons pilotes et deux annonceurs titres.

Des sponsors du cru puisque connus de Suter. Il s’agit d’AirGrinder et de Big Kaiser, l’un est à la fois suédois et suisse alors que l’autre est seulement suisse. Une nationalité que partage Dominique Aegerter qui est de cette aventure et qui se souviendra de son seul succès en Grand Prix acquis en 2014 avec une machine Suter qu’il considère comme « son bébé ».

Un « bébé » qui n’a pas été donné puisque l’ancien de l’équipe CarExpert a dû se trouver un budget que le premier pressenti pour le poste, en l’occurrence l’Américain du Supersport P.J Jacobsen, n’a pas aligné. Une nécessité lorsque Leopard a rétracté ses griffes.

L’autre pilote est un Danny Kent qui connaît la maison pour avoir fait sa première saison en Moto2 dans cette structure qui a changé de nom et de couleurs. L’ancien Champion du Monde de Moto3 avait quant à lui son poste assuré bien avant que Leopard ne fasse tâche.

Tous les articles sur les Pilotes : Danny Kent, Dominique Aegerter

Tous les articles sur les Teams :