Le team est mené par un Fred Corminboeuf qui connaît parfaitement le monde des Grands Prix. Symbole de l’implication suisse dans le milieu avec des investisseurs du nom de Technomag, CarXpert, Garage Plus et Interwetten, l’ensemble a terminé la saison passée avec le titre de vice-champion du monde des pilotes décroché par Tom Lüthi. Ce dernier est parti en MotoGP, la structure a opté pour la prometteuse KTM plutôt que de continuer avec Kalex et le nouveau porte étendard est un Sam Lowes revanchard qui revient après un début raté en MotoGP. De quoi se présenter pour la nouvelle année en grande pompe. Seulement voilà, Lüthi est parti, et son sponsor avec…

Depuis le départ de Lüthi et des soutiens suisses, l’écurie s’est donc cherchée un nom. Aligné en Grand Prix par la société française CGBM basée près du Paul Ricard, le team porte dorénavant le label Swiss Innovative Investors et les motos porteront les couleurs d’Andhra Pradesh, un sponsor indien. A priori une bonne nouvelle puisque c’est un pays émergent qui se montre sur la grille de départ. Enfin, on découvre la mention Facchinetti motos, une enseigne qui vend des motos BMW à Genève. Les choses se mettent en place et le nouveau site du team sera bientôt opérationnel.

On souhaite bonne chance à Sam Lowes et à Iker Lecuona sur une KTM qui a montré, en remportant les trois dernières courses 2017, qu’elle était peut-être la prochaine arme fatale de la catégorie. Un candidat au titre mondial 2018 dans une discipline qui est la dernière marche avant de monter en MotoGP aurait peut-être mérité une présentation avec plus de fanfare, mais seuls les résultats sur la piste comptent en fin d’année…

Au passage, on ne verra pas ces nouvelles couleurs cette semaine lors des tests Moto2 et Moto3 à Valence. Pas de panique pour autant puisque le team Sky VR46 et Marc VDS Racing feront aussi l’impasse sur cette rentrée.


SWISS INNOVATIVE INVESTORS.COM KTM

La structure suisse se prépare pour un nouveau défi avec quatre pilotes.

Dix podiums dont deux victoires, tel est le palmarès 2017 de la structure CGBM Evolution menée par Fred Corminboeuf, lequel a toujours tenu à conserver une atmosphère sereine et positive dans l’équipe, peu importe les circonstances, même lorsque celle-ci a joué de malchance en Malaisie.

Après une saison riche en émotions et une couronne manquée de justesse, l’équipe est bien déterminée à remettre le couvert en 2018. Aux commandes, Sam Lowes et Iker Lecuona tenteront de faire briller les couleurs du team, armés de leur KTM, monture qui ne compte pas moins de douze podiums, dont trois succès — les trois dernières épreuves du calendrier — en 2017.

Sam Lowes, Champion World Supersport 2013, s’est régulièrement battu parmi les prétendants au titre depuis son arrivée en catégorie intermédiaire en 2014. Sur le podium à onze reprises et auteur de huit pole positions, le Britannique fera son retour en Moto2 après une année en MotoGP. À ses côtés, Iker Lecuona, âgé de 18 ans, s’apprête à disputer sa deuxième campagne en Championnat du Monde. Malgré une saison mouvementée, marquée notamment par plusieurs blessures, le pilote ibérique n’a pas tardé à s’adapter à sa monture autrichienne à l’occasion des premiers essais hivernaux qui ont eu lieu en novembre dernier.

L’équipe s’engagera également en Championnat d’Europe Moto2 avec Jesko Raffin, couronné dans la catégorie en 2014, ainsi qu’en mondial Junior Moto3 dans le cadre du CEV avec Pedro Acosta tout juste auréolé du titre de Champion d’Espagne Pré-Moto3.

C’est donc non sans une certaine impatience que les quatre représentants du team SWISS INNOVATIVE INVESTORS.COM KTM abordent cette nouvelle campagne qui s’annonce des plus palpitantes.

Fred Corminboeuf : « Depuis nos débuts, nous n’hésitons pas à prendre des risques et à aller de l’avant. Nous avons par exemple figuré parmi les premiers à opter pour les suspensions WP en 2014. Nous avons remarqué que la relation WP-KTM fonctionne à merveille et il nous semblait logique de franchir le pas pour la saison 2018 en rejoignant KTM. Je suis convaincu que nous parviendrons à conserver notre statut de prétendant pour le couronne avec Sam Lowes et Iker Lecuona, deux pilotes extrêmement performants. Derrière eux, nous ferons tout pour atteindre cet objectif que nous avons manqué de peu ces deux dernières années. Aussi, l’équipe évoluera en Championnat du Monde Junior Moto3 ainsi qu’en Championnat d’Europe. Pedro Acosta, jeune prodige espagnol tout juste sacré en Pré-Moto3, défendra nos couleurs en Moto3 tandis que Jesko Raffin tentera de ravir le titre qu’il avait déjà conquis en 2014. »