Le remplacement des moteurs Honda par des Triumph en 2019, a amené nos amis de Crash.net a interroger Hervé Poncharal sur les écarts de chronos qui pourraient se réduire à peau de chagrin entre les Moto2 et les MotoGP. Voire pire…

En effet, la catégorie intermédiaire ne bénéficiera pas seulement de moteurs plus puissants (on parle d’environ 155 cv contre 123 cv au Honda ) mais également d’une électronique beaucoup plus sophistiquée (Traction Control, Anti Wheeling, Frein Moteur, etc.).

Or, cette année, lors du Grand Prix d’Allemagne, le meilleur chrono d’une Moto2 (Miguel Oliveira et sa KTM) a été de 1’24.483s en course, contre 1’23.221 à Scott Redding qui a à son actif le « moins bon des meilleurs temps en course ».

Certes, le circuit allemand n’offre pas de grandes lignes droites propices aux écarts importants, mais la question se pose néanmoins, et elle a donc été posée au team manager français qui possède à la fois un team en MotoGP et en Moto2.

Hervé Poncharal : « L’arrivée de Triumph est une excellente nouvelle. Non seulement nous aurons un nouveau fabricant, une marque célèbre, rejoignant la catégorie, mais la configuration du moteur 3 cylindres va apporter un très bon bruit ! Avec ce plus gros et plus puissant moteur de Triumph, viendra la nouvelle électronique de Magneti-Marelli. Ce sera un grand pas en avant par rapport à ce que nous avons maintenant. Bien sûr, la catégorie Moto2, qui est déjà parfois proche des temps des MotoGP, va encore en être beaucoup plus proche. Je pense que ce sera aussi un grand défi pour Dunlop, que de développer des pneus différents et d’aller défier les MotoGP les plus lentes sur certains circuits. » 

Le président de l’IRTA espère également que, une fois Triumph établi dans le paddock, la firme britannique pourrait décider d’élargir sa présence…

« Pour le moment, ce seront les fournisseurs de moteurs pour les Moto2, mais vous ne savez jamais, et ils pourraient dire : “ce championnat attire tant d’attention, pourquoi ne pas le rejoindre comme constructeur de MotoGP dans quelques années ?”. Je ne dis pas que cela se produira, mais ils seront à l’intérieur du paddock, ce qui est vraiment excitant. »

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams : Monster Yamaha Tech3