Malgré l’offensive des très convoitées KTM, Kalex reste à ce jour à la fois la firme championne du monde 2017 et celle qui équipera le plus de concurrents l’année prochaine, avec pas moins de 19 unités.

À ce titre, le constructeur allemand a reçu son moteur Triumph Moto2 avant les autres, ce qui a permis la création d’un premier prototype dont nous avions déjà entraperçu une vidéo ici.

Le site Speedweek diffuse maintenant les premières photos de la belle qui, constatons-le, ne se différencie guère de sa sœur à moteur Honda, malgré un échappement passé à droite.

Alexander Baumgärtel, directeur général de Kalex Engineering : « Ce sont des photos du début du moteur Triumph sur le banc. Jusqu’ici tout fonctionne. Nous avons installé un moteur standard, mais avec le carter d’huile approprié et un calculateur standard.

Le premier déploiement sur circuit aura probablement lieu en Espagne, à la fin du mois de février. Ensuite, elle sera testée avec Julián Simón pour des raisons de simplicité. Ce n’est que plus tard que notre pilote d’essai, Jesko Raffin, sera sur le circuit. »

Tous les fabricants qui ont signé pour le Championnat du Monde Moto2 en 2018, soit Kalex, KTM, Speed Up, Tech3, Suter et NTS, peuvent effectuer dix jours d’essais avec des moteurs Triumph durant la saison à venir, et ce quels que soient les circuits et les pilotes.

Les éventuels nouveaux arrivants n’ont, eux, aucune limitation d’essais.

Tous les articles sur les Pilotes : Jesko Raffin, Julian Simon

Tous les articles sur les Teams :