La seconde journée des tests de Jerez a été un coup d’épée dans l’eau au sens propre comme au figuré pour un Moto2 contraint de rester au stand. Les éléments se sont en effet déchaînés sur le tracé espagnol rincé par les averses, balayé par les vents et même souillé par un vent de sable venu du Sahara rendant la piste très glissante. Quelques courageux sont tout de même sortis comme Iker Lecuona qui a pris le meilleur temps. Devant Bagnaia.

Un Bagnaia dans le bain au sein du nouveau team VR46 mais qui n’est pas allé chercher la performance du pilote Garage Plus Interwetten de l’ordre de ‘1’59 “635. Soit assez loin des 1’42 “210 signés hier par Nakagami.

Pour le coup, les protagonistes ont économisé un jour des dix dévolus à l’année pour faire des tests. Ce qui rendra d’autant plus intéressant la prochaine sortie sur ce même tracé de Jerez de la Frontera les 8 et 10 mars prochains. On rappellera que Stefano Manzi est absent à Jerez suite à une blessure contractée à un genou.

c5vom9xwmaen8wg
Crédit photo : Tatsuki Suzuki

Tous les articles sur les Pilotes : Iker Lecuona

Tous les articles sur les Teams : Garage Plus Interwetten