C’était dans l’air depuis déjà quelque temps et c’est maintenant une réalité officielle. Niccolo Antonelli, l’actuel pilote Ongetta Honda, poursuivra sa carrière Moto3 entamée depuis 2012 avec le cuir d’un officiel KTM. Il aura pour équipier le jeune Bo Bendsneyder qui se voit confirmé dans ses fonctions.

L’Italien de 20 ans remplacera Brad Binder qui pourrait ceindre sa couronne mondiale lors du prochain rendez-vous en Aragon et qui a assuré son avenir en Moto2 avec la même marque KTM au sein du team Ajo. Ayant la réputation d’être véloce, mais aussi de beaucoup tomber, Antonelli aura à cœur de faire bien mieux, l’an prochain, que la cinquième acquise l’an passé au championnat et qui reste à ce jour sa meilleure position dans un championnat.

« Je suis très content de rejoindre l’équipe Red Bull KTM Ajo, c’est comme un rêve qui devient réalité » a commenté l’Italien. « C’est une équipe où de nombreux pilotes ont été sacrés et qui s’est toujours battue aux avant-postes. Je veux donc apprendre au maximum l’an prochain. Mon objectif est de me battre pour la victoire à chaque course, ou à défaut d’être sur le podium quand ça n’est pas possible.

Je veux davantage progresser et je vais tout donner pour y arriver. Je suis excité à l’idée de piloter à nouveau une KTM. Je suis certain que cette moto est très différente de celle avec laquelle j’avais couru en 2014 et bien meilleure. J’ai vraiment hâte d’y être. »

Le débutant Bendsneyder qui revendique déjà un podium à Silverstone poursuivra quant à lui son aventure en orange : « être dans ce team une année de plus est une superbe opportunité. Je voudrais remercier Aki, Red Bull, KTM et tous les autres partenaires. Mais je veux faire en sorte de bien terminer la saison, avant de penser à l’année prochaine. Je suis persuadé que nous ferons du bon travail. Nous devons garder les pieds sur terre et continuer de travailler dur.

L’an prochain je serai associé à un nouveau coéquipier. J’entretenais de bonnes relations avec Brad mais je suis convaincu qu’il en sera de même avec Niccolò. Je suis vraiment impatient de travailler avec lui. Cette équipe est comme ma famille, je m’y sens très bien. Tout le monde est très soudé pour avancer et c’est la chose la plus importante. L’an prochain je donnerai mon maximum et je verrai s’il est possible de jouer devant. Mais je veux d’abord me concentrer sur ma fin de saison ».

Avec Antonelli, KTM récupère un bon pilote pour défendre ses couleurs au détriment de Honda. Mais la marque japonaise n’est pas loin de retrouver dans son giron le team Leopard et surtout le très prometteur Joan Mir. Antonelli a déjà piloté une KTM durant la saison 2014.

Tous les articles sur : Niccolo Antonelli