C’est très péniblement qu’Alberto Arenas, né le 11 décembre 1996 à Girona, a commencé sa saison 2018. Ses premiers résultats lors des essais libres du GP du Qatar n’ont pas été ébouriffants, avec la 16e place en FP1 sur sa KTM de l’Angel Nieto Team, la 17e en FP2, la 23e en FP3 et aussi la 23e en qualifications. Il était de nouveau en 23e position lors du warm up quand il chuta.

La cause fut vite entendue quand Albert en se relevant pointa sa clavicule droite avec son index gauche, sans la moindre hésitation. Son diagnostic s’avérait exact et il devait déclarer forfait pour le Grand Prix.

Albert Arenas a été opéré mercredi matin à l’hôpital Universitaire Dexeus de la fracture de sa clavicule droite par le docteur Mir.

Le pilote de l’Angel Nieto Team a subi une réduction ouverte, avec une fixation interne au moyen d’une plaque de titane. Arenas est resté dans le centre hospitalier dans la nuit de mercredi à jeudi et pourra commencer une rééducation fonctionnelle dans trois jours.

Albert Arenas est arrivé en Grand Prix Moto3 à plein temps en 2016, à la place d’Alexis Masbou chez Peugeot MC Saxoprint. Vice-Champion du FIM CEV Repsol Moto3 en 2015, le Catalan a migré ultérieurement chez Aspar Mahindra en 2017, avec une huitième place à Misano. Mais il ratait six épreuves pour cause de blessures et devait se contenter du 26e rang au général. Il espère se relancer en 2018 avec la KTM de la même équipe. Souhaitons-lui que le Grand Prix d’Argentine marque un début plus favorable de sa saison.

L’équipement ci-dessus sert à améliorer la récupération après s’être entraîné à vélo. Il n’a aucun rapport avec la blessure évoquée dans cet article.

Photos © Movistar, Dorna TV, Albert Arenas perso