Après trois années passées au sein du Sky Racing Team VR46, Andrea Migno a rejoint l’équipe Ángel Nieto pour 2018. En Grand Prix depuis 2015 avec deux podiums et une victoire à son actif, le pilote Italien souhaite se maintenir aux avant-postes cette année.


Andrea s’est confié à Speedweek concernant ses attentes pour cette saison et est également revenu sur son expérience à la VR46 Riders Academy.

Le numéro 16 a réalisé sa première saison complète en Championnat du monde Moto3 en 2015. Assez discret lors de cette première année, il avait réussi à se classer deux fois dans le top 10 avec une neuvième place comme meilleur résultat. Il était ensuite monté d’un cran en 2016 en décrochant le premier podium de sa carrière à Assen, et en montant une nouvelle fois sur la seconde marche à Valence.

Il a remporté son premier Grand Prix l’an dernier, au Mugello, et a terminé neuvième du championnat. Malgré ses bons résultats, Migno a conscience que son manque de constance en course le pénalise pour s’imposer devant : « Je dois travailler sur mon irrégularité car, si l’année dernière j’ai montré de bonnes choses et ai fait de bons résultats, j’ai aussi eu des courses compliquées. A présent je dois être plus régulier et rester devant. C’est en tout cas mon objectif. J’ai commencé à travailler dessus cet hiver, et je vais continuer. L’important est de ne pas ramener de résultats blancs. »

Pour cela, il s’entraîne physiquement mais aussi mentalement : « Les deux vont de pair. Si vous êtes fort et rapide, vous devenez régulier. La vitesse apporte de bons résultats. »

Dixième du premier Grand Prix de la saison au Qatar, Andrea se dit satisfait de la moto : « Dès les essais de pré-saison j’ai été content de ma nouvelle équipe et de la moto. La KTM est un peu meilleure que l’année dernière et le team travaille bien. »

Cependant, le pilote Italien ne se voit pas vraiment jouer le titre : « Sincèrement je ne sais pas. Mon but est simplement de réaliser de bonnes courses en me battant dans le groupe de devant. Bien sûr, nous courons tous pour gagner, mais un seul a cette chance à la fin. D’ici quelques courses nous pourrons mieux nous rendre compte de notre potentiel. Je me suis bien préparé cet hiver, alors nous verrons si cela paye. »

Concernant la VR46 Riders Academy, Andrea Migno est objectif et motivé : « Tous les pilotes qui y sont ont de la chance. Nous y apprenons beaucoup, tous les jours. Tout le monde voudrait en faire partie. Moi j’ai cette chance alors je dois faire de bons résultats pour ne pas perdre ma place. »