Regarder ce que font les débutants d’une catégorie est toujours important car parmi eux se cachent peut-être les futurs grands pilotes de demain. Un jour, des Marc Márquez, Maverick Viñales ou encore Jorge Lorenzo et Valentino Rossi ont fait partie des débutants, et ceux qui les ont surveillés à cette époque peuvent dire avec fierté aujourd’hui qu’ils ont le privilège de les suivre depuis leurs débuts. En 2018, ils sont cinq à débuter en Moto3. Dans l’ensemble constants et en progression lors de leur tout premier Grand Prix au Qatar, voyons les résultats de chacun.


Cette année, cinq jeunes pilotes possèdent le statut de débutants et imposeront peut-être leur nom d’ici peu. Il y a tout d’abord l’Italien Dennis Foggia (Sky Racing Team VR46), 17 ans. Champion CEV en titre, il a couru trois Grands Prix en Mondial l’an dernier. Ensuite, ses deux rivaux espagnols Jaume Masia (Bester Capital Dubai), 17 ans, et Alonso López (Estrella Galicia 0,0), 16 ans, respectivement deuxième et troisième du CEV l’an dernier, arrivent également en Championnat du Monde. A noter que Masia a couru quatre courses en Mondial en 2017.

Ils sont suivis du Kazakh Makar Yurchenko (CIP – Green Power), 19 ans, qui a terminé dixième du CEV en 2017, et du vainqueur de la Red Bull Rookies Cup, le Japonais Kazuki Masaki (RBA BOE Skull Rider), 17 ans.

Dans l’ensemble, les séances libres ont été compliquées pour les rookies qui ont dû se familiariser avec le circuit et les conditions particulières du Qatar, notamment la nuit et le sable en piste. Aux temps combinés, ils terminent tous assez loin : Alonso López 21ème, Jaume Masia 23ème, Makar Yurchenko 24ème, Kazuki Masaki 26ème et Dennis Foggia 28ème et dernier.

Leurs résultats se sont ensuite améliorés en qualifications. Masia a réalisé une très belle 13ème place, tandis que Masaki s’est qualifié 19ème, Lopez 21ème, Yurchenko 23ème et Foggia 24ème.

Au terme de la course, c’est Jaume Masia qui a fini meilleur rookie avec la 12ème position et ses premiers points marqués. Il est suivi de Kazuki Masaki, qui a terminé 13ème. Les deux pilotes ont franchi la ligne à respectivement 8.026 et 8.829 secondes du premier, mais à moins de deux secondes du groupe qui se battait pour le podium. Le jeune Masia a même terminé devant son coéquipier Marcos Ramírez.

Derrière, Dennis Foggia s’est classé 16ème, à la porte des points mais à presque vingt-sept secondes du premier. Makar Yurchenko a fini quant à lui 19ème et dernier, à plus de trente-trois secondes du vainqueur, mais sur ses roues, ce qui est toujours positif en Moto3, une catégorie où la bagarre fait rage. Alonso López n’a, lui, pas eu cette chance puisqu’il a malheureusement chuté.

Les cinq rookies ont montré de bonnes choses durant ce premier week-end, notamment de la constance et une nette progression entre les premières séances libres et la course. Ils seront à suivre de près tout au long de la saison !


Jaume Masia #5


Kazuki Masaki#22


Dennis Foggia #10


Makar Yurchenko #76


Alonso López#72

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams :