Le projet avait du lustre et était méritant : Max Biaggi devait monter son Team en championnat du monde Moto3 pour y concurrencer, de fait, celui de son éternel adversaire Valentino Rossi.

Initialement basée sur des Mahindra, l’aventure avait connu un premier écueil quand le constructeur indien avait déclaré se retirer de la scène mondiale à la fin de la saison. Il en fallait cependant plus pour le pilote romain qui trouvait ensuite un compromis avec KTM lors du week-end à Brno.

Ce n’est pas non plus une chute spectaculaire mettant fin à sa carrière de pilote (voir ici) qui allait mettre des bâtons dans les roues du Corsaire, qui comptait présenter Darryn Binder, le frère du champion du monde 2016 Brad, et le très prometteur Jaume Masia sur une liste soumise à l’approbation de l’IRTA.

Hélas, la situation semble s’être compliquée durant ces dernières semaines, et cette incertitude quant à l’arrivée en mondial de ce nouveau team italien a été suffisamment pesante pour que les deux pilotes concernés signent ailleurs pour la saison 2018, le premier chez Ajo (qui devait se retirer et ainsi laisser deux places pour Biaggi) et le second chez Platinum Bay Real Estate.

Ainsi, sauf coup de théâtre de dernière minute, l’ex-pilote de 46 ans devra patienter au moins une saison de plus pour pouvoir aligner ses deux motos en mondial… s’il le souhaite encore à cette époque là !

Dommage…

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams :