Maria Herrera a connu une fin de saison 2017 a été fortement perturbée par une blessure à l’épaule subie lors d’une chute pendant le warm up de Misano qui l’a forcée à manquer les Grands Prix de Saint-Marin et d’Aragon, avant que le team AGR ne se retire du mondial.

Elle a ensuite disputé chez Aspar les courses australiennes et malaisiennes à la place du blessé Albert Arenas, avant de faire une wildcard avec Cuna de Campeones à Valence.

Mais le bilan total est maigre, avec un seul point marqué sur l’année, acquis grâce à une pénalité infligée à Nicolo Bulega en Argentine.

Après 3 saisons complètes, la pilote espagnole, dont le papa a jusqu’à présent beaucoup dépensé pour la maintenir en Grand Prix, abandonne donc la catégorie et sa KTM pour rejoindre sa compatriote Ana Carrasco dans le championnat World Supersport 300 remporté cette année par l’Espagnol Marc Garcia.

Elle y participera au guidon d’une Yamaha YZF-R3, comme 14 autres pilotes, la firme d’Iwata dominant le plateau.

Il n’y aura donc malheureusement plus de pilote féminine en Grand Prix.

Tous les articles sur les Pilotes : Maria Herrera

Tous les articles sur les Teams :