C’était dans l’air et voilà qui ne va pas manquer de relancer le marché des transferts. Alex Rins et Suzuki sont finalement tombés d’accord pour une collaboration. Elle sera de deux ans avec options, ce qui veut dire aussi un total renouvellement des pilotes au sein de l’équipe d’Hamamatsu. A partir de là, Aleix Espargaró et Johann Zarco vont pouvoir annoncer la suite…

Le premier cité est attendu chez Aprilia, ce qui poussera Bautista et Bradl vers la sortie puisque Lowes est assuré de son guidon. Et puis il y a notre Johann Zarco qui ne va pas tarder à faire son baluchon en direction de la Yamaha Tech3.

En attendant, après un parcours de 5 ans, dont 3 en Moto3 et 2 en Moto2, voilà Alex Rins parmi l’élite. Et ce alors que, pour le moment, il n’a jamais été Champion du Monde : « Álex Rins est un jeune pilote qui a beaucoup de talent » assure le team manager Davide Brivio sur MotoGP.com. « Il l’a démontré en se battant d’emblée aux avant-postes dans chacune des catégories. C’est exactement le type de pilote que nous voulons supporter pour le futur ».

« Associer Álex Rins à un pilote plus expérimenté comme Andrea Iannone est une parfaite combinaison. Je pense que cet équipage, avec le développement de la Suzuki GSX-RR, nous permettra d’avoir une équipe forte, qui jouera les premières places. Ça n’a pas été un choix facile et nous sommes désolés pour Aleix Espargaró. Nous voudrions le remercier pour son travail et pour sa passion placée dans ce projet dès ses débuts. Nous lui souhaitons tout le meilleur pour son futur et nous continuerons de lui apporter notre soutien pour lui permettre de décrocher les meilleurs résultats possibles d’ici la fin de saison ».

On rappellera que Maverick Viñales, qui était arrivé chez Suzuki il y a deux ans avec des propos au moins aussi élogieux, a filé chez Yamaha.

Tous les articles sur : Aleix Espargaro, Alex Rins, Johann Zarco