Lors de la présentation KTM, Stefan Pierer, PDG de la firme autrichienne a été clair : après une première année de mise au point, sa société sera prête à fournir des MotoGP à une équipe privée.

Stefan Pierer : “Nous nous concentrons sur l’équipe d’usine durant la première année. Nous avons un contrat de cinq ans avec Dorna, et nous avons déjà convenu que pour la deuxième année, nous fournirons également du matériel et des motos à une équipe privée. C’est notre plan pour les deux prochaines années. Je pense que la priorité est de se préparer avec l’équipe d’usine et de se préparer à fournir des motos à une deuxième équipe.”

KTM confirme ainsi son engagement massif dans les Grands Prix. En plus de continuer à lutter pour le titre en Moto3, la marque de Mattighofen se lance cette année simultanément en Moto2 et MotoGP. Il ne fait donc aucun doute que la motivation, la volonté et les moyens financiers sont là !

Prenant modèle sur Suzuki qui a mis deux années pour arriver au sommet “Je dis toujours à mes collaborateurs que la référence est Suzuki, qui a fait un excellent travail”, le boss des motos orange sait bien qu’avec des solutions techniques plus originales (cadres tubulaires en acier, moteur à calage Screamer, moteur tournant dans le sens des roues, suspension WP) toutes les ressources disponibles seront nécessaires pour se battre pour la victoire.

C’est dans cette optique de partage des données pour accélérer son développement que KTM est intéressé par s’adjoindre une équipe privée.

À l’inverse, quelle équipe privée pourrait être intéressée par une collaboration avec l’usine autrichienne ?

A priori, il semble possible que cela puisse motiver une équipe qui ne serait pas insensible aux conditions financières avantageuses probablement accordées par KTM grâce à son solide sponsor. Deux noms, actuellement dans le giron de Ducati qui ne fournit pas moins de huit machines du plateau, viennent rapidement à l’esprit : le team Aspar et le team Avintia.

Mais il est encore trop tôt pour savoir comment les choses vont se dessiner et comment les méthodes de travail espagnoles se marieraient avec la rigueur autrichienne…

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams : KTM MotoGP