Le sémillant Livio Suppo au sourire ravageur a donc laissé sa place au HRC au martial Alberto Puig à la mâchoire d’acier. L’ambiance risque donc de changer un peu dans un stand officiel Honda où le même Puig de 51 ans va retrouver son ancien poulain Dani Pedrosa. Pour quelles conséquences ? On ne sait pas encore, mais l’Espagnol aux 11 années d’expérience au cœur même de la compétition donne des indications sur sa feuille de route

Sur le site Tuttomotoriweb, Alberto Puig donne le ton de sa gouvernance à venir : « J’ai joué plusieurs rôles dans ce milieu, de pilote à agent en passant par instructeur. Je pense donc que je peux apporter ma contribution à une usine tournée vers la compétition. Mon profil correspond parfaitement ». Le CV vendu avec la lettre de motivation en quelques mots, voici le plan du Catalan : « Honda a gagné des courses depuis qu’elles existent mais on peut toujours faire mieux les choses. Il faut avoir une vision à long terme. Ces derniers temps, il y a eu des changements de réglementations qui ont resserré la compétition, mais une usine doit savoir faire avec et s’adapter. Il faut gagner à court terme en mettant en place une structure qui nous permette à moyen ou long terme de continuer à gagner ».

Sur ce, il évalue ses forces : « Honda a Pedrosa qui a une grande expérience de ce championnat et Márquez dont nous savons de quoi il est capable. Je pense que c’est une bonne combinaison. Notre objectif sera d’offrir aux deux pilotes une moto avec laquelle ils seront à l’aise ». Ce qui n’est pas si facile. Puig rappelle ainsi : « On peut aussi se tromper et aller en sens inverse. Yamaha par exemple, avait bien commencé et on a vu la suite… »

On notera qu’Alberto Puig n’a pas cité Cal Crutchlow qui est aussi à présent un officiel Honda…