Álvaro Bautista a été un nom souvent cité ces derniers temps sous le manteau du marché des transferts. Pour tout dire, il a été très sérieusement dragué par Aprilia, son employeur de l’an passé, et par le Marc VDS Racing. Le premier cité s’est décidé pour Scott Redding alors que le second cherche encore une solution de substitution à Jack Miller qui a signé pour Pramac Ducati. Mais ce ne sera pas Bautista. Et voilà pourquoi.

L’ancien Champion du Monde 125 est revenu dans la structure où il a connu la gloire d’être titré. Cela crée forcement des liens, mais ceux-ci ont été encore un peu plus affermis grâce à l’esprit de famille qui règne chez Ducati. Du moins si l’on écoute l’actuel équipier d’Abraham qui a toutes les chances de rester là où il est en 2018 : « je m’amuse beaucoup avec cette moto. Je sens que j’ai un grand soutien de la part de Ducati, même si je ne suis pas un pilote officiel ».

« J’ai l’impression de faire partie de la famille Ducati alors j’aime ma situation et mon team. J’aime aussi cette moto. Ma décision de rester où je suis était donc évidente. J’avais d’autres options, dont Aprilia et le Marc VDS Racing, avec des pour et des contres, mais, après réflexion, j’ai préféré ne pas bouger ».

Álvaro Bautista connaît une saison honorable, avec des hauts et des bas. Par exemple, il a fini quatrième en Argentine mais il a aussi abandonné à cinq reprises. Il a terminé huitième le dernier rendez-vous en Autriche, ce qui était son sixième top 10 de la saison. Avec sa GP16, il est onzième au championnat à 23 points de la GP17 de Danilo Petrucci.