Superbe vice-Champion du Monde l’année dernière en allant menacer Marc Marquez chez lui en Espagne jusqu’à la dernière course, Dovi a mis en avant sa personnalité très différente de celles de Valentino Rossi, de Jorge Lorenzo ou de Johann Zarco.

L’excellent journaliste espagnol Manuel Pecino a réuni sur son blog quelques phrases exprimées par Dovi qui donnent une idée assez précise du personnage. Voici quelques extraits de cette anthologie :

« Je me vois très différent du reste des pilotes, explique Andrea. Pas meilleur ou pire, mais juste différent. Je vis une vie comme une personne qui gagne peu, pas parce que je ne dépense pas, mais parce que je vis avec des gens qui ont un salaire normal. Et par conséquent je me sens comme eux. Je suis comme eux. »

« Il y en a qui pilotent en fonction de leurs sensations, de sorte que quand tout va bien, ils vont super vite; mais quand ils vont mal, ils vont très mal. J’essaie toujours de comprendre ce qui se passe et ensuite je cherche la limite, qui permet de contrôler. J’ai rarement tort, mais parfois cela peut aussi être un inconvénient. »

« Battre Lorenzo me donne évidemment satisfaction : il est Champion du Monde. De plus, nous avons fait toute notre carrière en parallèle : en 250 cm3 il m’a battu et quand il est arrivé en MotoGP, il a fait la différence. Gagner maintenant est une grande satisfaction, surtout parce que nous avons la même moto. »

« En général, je n’aime pas les ingénieurs. Il est difficile pour eux d’écouter, de croire et d’interpréter ce que vous dites. Pour eux, si ce qui est discuté n’a pas de confirmation numérique, ce qui est dit n’est que des mots. »

« Je ne suis pas de ceux qui veulent imposer. Je sais ce dont j’ai besoin et j’essaie de l’obtenir avec respect.  »

« J’ai du mal à vivre loin des miens. Où je vis, ce n’est pas la plus belle ville du monde, mais c’est là que j’ai créé ma famille et où je suis heureux. »

« Certaines personnes m’ont fait comprendre certaines choses qui me font vivre mieux et cela affecte tout ce que je fais, dans ma relation avec les gens, dans la façon dont je gère ma carrière, dans la façon dont je me comporte à la maison. »

« Les gens sont étonnés de mon explosion cette année, mais je ne me sens pas dans une situation exceptionnelle. En fait, je suis fâché que cela ne soit pas arrivé avant ».

Photos © Ducati

Source : Pecinogp.com


Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Dovizioso

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team