Johann Zarco nous a tellement habitué à faire des exploits au guidon de sa Yamaha satellites du team Monster Tech3 qu’on en devient vite très exigeant, voire être presque déçu quand le pilote français ne semble pas en mesure de se battre sur les 2 premières lignes.

C’est le cas ce soir au terme de cette première journée d’essais MotoGP en Argentine mais nul doute que le français, lui, après avoir réalisé la 4e performance ce matin, est également soulagé d’avoir sécurisé le plus important cet après-midi, à savoir figurer dans le top 10 au cas où, comme les prévisions météorologiques l’annoncent, il pleuve demain matin.

Il reste encore 3 séances de travail pour mettre au point la M1 sur le double revêtement de Termas de Rio Hondo, et nul doute que les jeux ne sont pas encore faits…

Johann Zarco, 9ème à 1.219 : « Ce vendredi en Argentine a été assez difficile et malheureusement, nous n’avons pas pu nous améliorer pendant la FP2, ce qui est compliqué. J’ai dû beaucoup me battre avec l’adhérence et avec la moto, et nous n’avons pas pu rapidement trouver un bon réglage pour me mettre à l’aise. Le plus important était d’être dans le top 10 en cas de pluie demain matin, mais s’il fait sec, j’ai vraiment besoin d’améliorer mon rythme et d’être plus compétitif. Pour l’instant, je ne pense pas pouvoir me battre avec les plus rapides, mais nous allons travailler dur pour progresser samedi ».