Autant Valentino Rossi voit toujours le côté positif écart de confiance pour la course, autant Maverick Vinales, précédant pourtant son coéquipier de 0.067 seconde, conserve un goût amer à l’issue de la première journée d’essais MotoGP à Termas de Rio Hondo.

13e en FP1 à 0.921 seconde de Dani Pedrosa, le natif de Figueras a arraché la 6e position à 1.115 seconde lors de son dernier tour en FP2. Pas vraiment de quoi satisfaire celui qui, il y a un an, montait ici même sur la première marche du podium après avoir dominé la première journée des essais.

Son communiqué est d’ailleurs bref et explicite : « Aujourd’hui, mes sentiments ont été mitigés. Je me sentais en confiance sur la moto ce matin, mais honnêtement, je n’ai pas ressenti la même chose l’après-midi. J’ai été heureux qu’en fin de compte, je me sois qualifié provisoirement pour la Q2 en FP2, parce que c’était difficile. Demain, s’il pleut, il aurait été difficile d’entrer dans le top 10. Nous devons travailler pour combler l’écart avec nos adversaires, donc nous devons rester concentrés ».

Massimo Meregalli« Les premières séances d’essais libres sont toujours délicates ici, car la surface nécessite que les pilotes mettent d’abord un peu de gomme sur la piste dans la FP1. Pendant la FP2, nous avons perdu un peu de temps à cause de la pluie mais, heureusement, cela a tenu le coup, ce qui nous a permis de nous préparer pour les qualifications de demain et la course de dimanche. Maverick s’est senti à l’aise le matin. Bien qu’il n’ait pas eu le même feeling dans l’après-midi, il a tout de même pu se hisser à la sixième place du classement combiné lors de la FP2. Même si nous avons bien commencé le week-end, nous avons encore du travail à faire pour combler l’écart, surtout en ce qui concerne le freinage et les entrées de virage. Les conditions de piste devraient s’améliorer au cours du week-end, mais la météo pour demain reste incertaine, ce qui rend d’autant plus important un résultat dans le top 10 du classement combiné FP1-FP2 pour les deux pilotes. »