Maverick Viñales et Valentino Rossi de Movistar Yamaha MotoGP se sont qualifiés en 9ème et 11ème position sur la grille de départ du Grand Prix de la République Argentine.

Viñales n’a pas perdu de temps pour commencer la brève séance de 15 minutes. Il s’est empressé de quitter le box car il avait prévu de se battre vigoureusement pour les premières lignes. Cependant, il est vite devenu évident que les conditions de piste mixtes l’ont amené à peiner pour trouver de l’adhérence, mettant un frein à ses efforts d’attaque du chrono.

En choisissant de rester sur des pneus pluie tout au long de la Q2, l’Espagnol a bouclé huit tours au total. Son meilleur temps a été réalisé lors de son tout dernier essai, avec un chrono de 1’49.044s pour la neuvième place, soit à 1.891s de la première place.

Rossi a également rapidement quitté la voie des stands en début de séance qualificative, espérant trouver un champ libre sur la piste. Cependant, le neuf fois champion du monde avait la même stratégie non-stop que son coéquipier et a partagé une expérience similaire, car il n’est pas arrivé à trouver un bon feeling.

Les conditions délicates ont fait en sorte que le pilote italien a fait un tout droit alors qu’il était en route pour un tour rapide, ce qui lui a fait perdre du temps, et il a été repoussé à la douzième place. Mais, n’étant pas facilement vaincu, il a répondu en reprenant une place lors de sa dernière tentative. Il a établi un 1’49.326s pour la 11ème position, à 2.173s de la tête.

Les résultats des qualifications d’aujourd’hui permettront à Viñales et Rossi de prendre le départ de la course de demain à partir de la troisième et de la quatrième ligne de la grille. Demain, les coéquipiers de Movistar Yamaha MotoGP poursuivront l’action entre 10h40 et 11h00 (heure locale, GMT-3) lors de la séance d’échauffement matinale, suivie de la course à 15h00.

Maverick Vinales : « Aujourd’hui, c’était difficile. Nous souffrons toujours sur le mouillé et pour le moment nous ne sommes pas au même niveau que nos principaux rivaux. Nous devons continuer à travailler sur les réglages de la moto et continuer à nous améliorer sur le mouillé. Nous avons du travail à faire pendant cette saison, afin d’être forts, mais je sais que nous pouvons faire beaucoup mieux, donc nous allons continuer à travailler pour améliorer le niveau d’adhérence, pour être plus compétitifs, et nous verrons demain. Nous espérons une course sur le sec, qui nous conviendrait beaucoup mieux ».

Valentino Rossi : « Cela a été une journée difficile pour moi, parce que dans ces conditions, quand il faut sortir avec le pneu pluie mais que l’asphalte devient sec, je suis en grande difficulté. Je ne peux pas forcer, parce que chaque fois que j’essaie d’attaquer davantage, je sens que l’avant se dérobe. A la fin des qualifications, j’ai essayé de faire un tour en douceur, j’ai pu améliorer mon temps, mais de toute façon ce n’était pas suffisant pour être avec les meilleurs. Nous devons travailler, mais surtout nous devons espérer que demain sera complètement sec ou complètement mouillé, parce qu’alors je me sens très à l’aise, mais dans ces conditions mixtes, ce sera très difficile. Ma préférence est le sec, c’est sûr, parce que pour moi, sur le sec, j’ai un bon rythme pour faire une bonne course ».