Pour la deuxième fois de suite, Franco Morbidelli est rentré dans les points à l’arrivée du Grand Prix d’Argentine. Après sa douzième place au Qatar, le rookie du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS s’est classé quatorzième sous le drapeau à damier du circuit de Termas de Rio Hondo.

Une performance d’autant plus remarquable que Morbidelli s’élançait de la 22e place de la grille de départ. Un départ qui a dû être retardé après que de nombreux pilotes ont décidé de regagner les stands pour changer de changer de pneus alors que la piste s’asséchait

Malgré des conditions de piste délicate avec une trajectoire sèche plutôt étroite, l’Italien a réalisé une course sage pour terminer avec deux dixièmes d’avance sur la Ducati de Jorge Lorenzo.

Lüthi a lui échoué tout près des points. Le pilote du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS s’est classé dix-septième à seulement quatre dixièmes de seconde Lorenzo.

Franco Morbidelli : 14e 
« On a un peu fait un pari en choisissant les pneus sur la grille. L’équipe avait pris la bonne décision, mais nous n’avons pas été récompensés du fait du départ retardé. J’ai fait attention dans les premiers tours et récupéré des places petit à petit. Au final je suis content de marquer deux points compte tenu des problèmes que nous avons rencontrés ce week-end. »

Tom Lüthi : 17e 
« J’ai beaucoup appris ce week-end avec cette météo de fou et ces conditions de piste difficiles. J’espérais faire un pas en avant un peu plus grand, mais à la fin de la course j’étais trop à la limite et je devais me battre avec la moto. Je me suis fait de belles glissades sur certaines portions humides, j’ai aussi livré une belle bataille avec Franco pour essayer de rentrer dans les points. Malheureusement je suis resté à leur porte. »

Michael Bartholemy : team Principal
« C’était une course étrange et assez stressante après ce qui s’est passé sur la grille et cette pénalité infligée aux équipes ayant changé de pneus. De notre côté on avait fait le bon choix en regagnant la voie des stands avant le départ, mais nous avons finalement écopé de la même pénalité que les autres. La course était difficile mais une fois encore Franco est rentré dans les points. Tom a lui beaucoup appris de sa bagarre avec Franco sur la fin. Nous devons maintenant continuer sur cette lancée au Texas. »