Hervé Poncharal nous l’a décrit comme un gamin joyeux et insouciant (voir ici).

Pour sûr, gamin, Hafizh Syahrin l’est dans la catégorie MotoGP puisqu’il n’y compte que 2 courses à son actif, ce qui ne l’empêche pas de figurer à la 13e position du classement mondial, devant tous les autres rookies mais aussi quelques pilotes d’usine, à commencer par Jorge Lorenzo, Pol Espargaro, Bradley Smith et Aleix Espargaro.

Pour le moment, on ne change donc pas une formule qui fonctionne et c’est en toute décontraction que le pilote Tech3 va aborder aux États-Unis un nouveau circuit qu’il ne connaît évidemment pas au guidon d’une MotoGP, mais sur lequel il avait rallié l’arrivée à la 11e position en Moto2 l’année dernière.

14e au Qatar, 9e en Argentine, les USA, sur un circuit réputé difficile, seront-ils une nouvelle occasion de marquer des points ?

Hafizh Syahrin : «Je suis vraiment satisfait des résultats que nous avons obtenus lors des deux premières courses et j’attends avec impatience le Grand Prix ce week-end. J’essaierai de faire la même chose ou de finir encore mieux. Avant Austin, je me suis préparé en m’entraînant dans le camp d’entraînement de Colin Edwards. Donc, ma condition physique est bonne, je me suis amélioré pas à pas et je suis plus que prêt pour ce troisième round. J’ai hâte de retrouver à nouveau mon équipe et j’espère pouvoir leur donner le meilleur de moi-même ».

Hervé Poncharal: « Certes, nous avons quitté Termas de Río Hondo avec des sensations incroyablement bonnes et chaudes, parce que les conditions météorologiques et de piste ont été très difficiles à maîtriser, et je crois que l’équipe et surtout les pilotes ont fait un travail exceptionnel. Johann s’est battu dans le groupe de tête et a finalement terminé deuxième, ce qui a été son premier podium en 2018. Il a effectué une course très forte et nous a apporté à tous un vraiment bon feeling. Hafizh a également fait un travail extraordinaire pour terminer dans les points pour la deuxième course consécutive, avec de nombreux pilotes rapides et plus expérimentés derrière lui. Les quelques jours de repos que nous avons eu depuis ont juste été assez bons pour enfin récupérer de ces émotions incroyables et nous sommes maintenant prêts à commencer à courir à Austin, Texas, qui est une piste magnifique, mais aussi technique, et probablement l’un des circuits les plus difficiles du championnat. Johann y a fait une course très forte l’année dernière, après s’être battu avec Cal Crutchlow. Nous savons que ce n’est pas le circuit le plus facile pour notre machine, mais pour l’instant tout fonctionne bien entre les motos, les pilotes et l’équipe, donc nous sommes confiants de pouvoir nous battre à nouveau dans le groupe de tête. Le temps semble assez stable, bien que le samedi pourrait être un peu difficile. Quoi qu’il en soit, cela signifie que nous aurons assez de temps sur le sec pour régler correctement la moto, ce qui est important. Yamaha nous apporte toujours un soutien incroyable là-bas, nous faisons partie de la famille. C’est fantastique d’avoir autant d’amis et de gens qui viennent toujours nous soutenir en termes de logistique et d’organisation. C’est un GP où nous aimerions fournir à tous ces gens un excellent résultat. Nous sommes prêts pour cela, nous aimons Austin et le Texas, les gens sont toujours si serviables. Pour Hafizh, ce sera à nouveau une mission difficile, puisqu’il devra découvrir la piste avec la MotoGP, mais il a tellement d’enthousiasme et d’adrénaline, ce qui me permet d’être sûr qu’il se battra pour des positions similaires à celles de l’Argentine. Nous sommes prêts à fournir un bon spectacle, à faire plaisir aux fans de MotoGP américains et surtout à Yamaha USA, qui a toujours été un partenaire incroyable ».


Tous les articles sur les Pilotes : Hafizh Syahrin

Tous les articles sur les Teams : Monster Yamaha Tech3