Après avoir vu la victoire lui échapper pour moins d’une demi-seconde lors de deux des trois dernières courses, c’est un Johann Zarco regonflé à bloc au bon air des Alpilles qui s’envole aujourd’hui pour le circuit d’Austin au Texas, la chasse gardée d’un Marc Marquez qui aura à cœur de prendre sa revanche sur sa déconvenue argentine.

A priori, et dans ces conditions, gagner aux USA semble tâche impossible pour le pilote Tech3, mais que serait la compétition si le rêve en était absent ? Après tout, Marc Marquez avait bien toutes les cartes en main pour triompher à Termas de Rio Hondo, et il n’en a ramené aucun point…

Johann Zarco, 3ème au championnat : « Le Circuit des Amériques est une très belle piste, bien qu’elle soit physiquement très dure, et je pense que c’est peut-être même l’un des circuits les plus techniques de l’année, car nous avons 20 virages et ce n’est pas facile d’y aller très vite. Mais après le beau podium en Argentine, je suis toujours très heureux des sensations que j’ai pu obtenir avec la moto et j’espère retrouver ce feeling dès la première séance d’essais vendredi afin de préparer la course de la meilleure façon possible et de pouvoir me battre pour un autre podium. Pourquoi ne pas penser aussi à notre première victoire ? Je veux en rêver et vivre ce rêve au maximum ».

Hervé Poncharal: « Certes, nous avons quitté Termas de Río Hondo avec des sensations incroyablement bonnes et chaudes, parce que les conditions météorologiques et de piste ont été très difficiles à maîtriser, et je crois que l’équipe et surtout les pilotes ont fait un travail exceptionnel. Johann s’est battu dans le groupe de tête et a finalement terminé deuxième, ce qui a été son premier podium en 2018. Il a effectué une course très forte et nous a apporté à tous un vraiment bon feeling. Hafizh a également fait un travail extraordinaire pour terminer dans les points pour la deuxième course consécutive, avec de nombreux pilotes rapides et plus expérimentés derrière lui. Les quelques jours de repos que nous avons eu depuis ont juste été assez bons pour enfin récupérer de ces émotions incroyables et nous sommes maintenant prêts à commencer à courir à Austin, Texas, qui est une piste magnifique, mais aussi technique, et probablement l’un des circuits les plus difficiles du championnat. Johann y a fait une course très forte l’année dernière, après s’être battu avec Cal Crutchlow. Nous savons que ce n’est pas le circuit le plus facile pour notre machine, mais pour l’instant tout fonctionne bien entre les motos, les pilotes et l’équipe, donc nous sommes confiants de pouvoir nous battre à nouveau dans le groupe de tête. Le temps semble assez stable, bien que le samedi pourrait être un peu difficile. Quoi qu’il en soit, cela signifie que nous aurons assez de temps sur le sec pour régler correctement la moto, ce qui est important. Yamaha nous apporte toujours un soutien incroyable là-bas, nous faisons partie de la famille. C’est fantastique d’avoir autant d’amis et de gens qui viennent toujours nous soutenir en termes de logistique et d’organisation. C’est un GP où nous aimerions fournir à tous ces gens un excellent résultat. Nous sommes prêts pour cela, nous aimons Austin et le Texas, les gens sont toujours si serviables. Pour Hafizh, ce sera à nouveau une mission difficile, puisqu’il devra découvrir la piste avec la MotoGP, mais il a tellement d’enthousiasme et d’adrénaline, ce qui me permet d’être sûr qu’il se battra pour des positions similaires à celles de l’Argentine. Nous sommes prêts à fournir un bon spectacle, à faire plaisir aux fans de MotoGP américains et surtout à Yamaha USA, qui a toujours été un partenaire incroyable ».