Lorsque les premières tensions étaient apparues entre Aprilia et Sam Lowes, Cal Crutchlow avait clairement pris le parti du pilote britannique (voir ici) et, quand la nouvelle de la séparation fut officialisée la semaine dernière, le pilote LCR en a remis une couche avec son langage direct et imagé. Et là, ce n’est pas seulement Aprilia qui en a pris pour son grade, mais également Scott Redding…

Cal Crutchlow : « Je pense que c’est une honte. En fin de compte, il n’y a pas d’autre moyen de le dire. Que s’attendaient ils à ce qu’il fasse durant sa première année en MotoGP sur un package qui n’est pas comme celui de Yamaha?

Donnez-lui du temps, et il ira bien mieux l’année prochaine. C’est sa première fois en MotoGP sur la plupart des pistes, et si je regarde ma première année sur une MotoGP sous cet angle, la mienne était probablement encore pire.

Nous savons qu’ils l’ont traité comme de la merde, nous savons que la moto n’a pas démarré dans la plupart des sessions, que le chef d’équipe n’est pas très bon … Il y a probablement une centaine de raisons, et tout ce qu’ils ont fait est de le démoraliser de plus en plus à chaque fois.

Je pense que cette équipe, ils paniquent s’ils ont une bonne moto, et ils ont une bonne moto, mais qu’ils n’obtiennent pas complètement le bon résultat attendu. Et au final, vous ne pouvez pas espérer que Sam les obtiennent tout d’un coup. Il ne fait pas un mauvais travail. Honnêtement, vous ne pouvez pas imaginer combien de fois il est resté assis dans le box cette année, durant les sessions de 45 minutes.

Évidemment, je suis déçu pour lui, mais d’une certaine manière, je suis aussi ravi pour lui qu’il soit sorti de cette merde.  Qu’il ne doive pas penser chaque week-end qu’il ait à faire ses preuves, qu’il doit faire ceci ou faire cela, ou qu’il y ait quelqu’un dans son oreille qui exerce une pression, ou même plus personne dans son oreille, puisqu’ils l’ont simplement abandonné lors des dernières courses. »

Voilà pour Aprilia. Passons maintenant à Sam Lowes

Cal Crutchlow : « Et puis ils mettent un gars qui n’est absolument pas meilleur que Sam, c’est absolument certain. Quelqu’un qui a eu beaucoup, beaucoup de chance. C’est mon opinion personnelle, mais c’est aussi la vérité. Regardez les faits stricts, et c’est la vérité.

“L’option moins risquée qu’ils ont choisi (Scott Redding), combien a-t-il obtenu de Top 10 cette année ? Combien de fois a-t-il terminé dans les points ? Au Sachsenring, il a dit ce qu’il dit à chaque fois, qu’il n’a pas de pneu arrière. Qu’il fera mieux aux prochains essais. Je ne pense pas que Redding soit une option moins risquée que Sam, et je pense que vous devez donner à Sam un peu de temps. Je pense donc que la situation était vraiment mauvaise et je pense que la personne qu’ils ont choisie pour remplacer Sam n’est pas une amélioration. »

Aprilia avait fait une proposition à Cal Crutchlow pour 2018. Pas sûr qu’ils la renouvelle un jour…
Et pas sûr que Scott Redding parte en vacances avec lui, non plus…

Tous les articles sur les Pilotes : Cal Crutchlow, Sam Lowes, Scott Redding

Tous les articles sur les Teams : Aprilia Racing Team Gresini, LCR Honda