Le pilote du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS Franco Morbidelli a amélioré son chrono d’une seconde durant la seconde journée de test à Jerez, concluant ainsi de belle manière sa formidable saison.

Le nouveau champion du monde Moto2 s’est concentré aujourd’hui pour progresser du milieu à la sortie des virages en travaillant notamment sa vitesse dans les courbes cinq et treize qui commandent les deux lignes droites du circuit de Jerez.

Grâce à son approche méthodique ainsi qu’à celle de son équipe, l’Italien a régulièrement progressé pour décrocher son meilleur chrono en 1’38.923 lors son dernier run avec le pneu arrière tendre Michelin.

Le temps de passer par Andorre pour assister à la cérémonie de la FIM, Morbidelli rentrera ensuite en Italie pour profiter d’un break bien mérité avant de retrouver le circuit de Sepang le 28 janvier, pour une nouvelle séance d’essais où il sera là rejoint par Tom Lüthi, son nouveau coéquipier au sein du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS.

Alex Marquez a lui réalisé de solides progrès aujourd’hui au guidon de la Honda RC213V chaussée en Michelin qu’il découvrait hier pour la première fois.

L’ancien champion du monde Moto3 a progressé à chaque sortie en piste en travaillant sur son style de pilotage pour l’adapter aux spécificités de la MotoGP tandis que son équipe s’employait à trouver les meilleurs réglages pour lui permettre de garde la roue avant au sol afin d’exploiter au mieux sa vitesse en sortie de virage.

Avec un tour en 1’39.782 lors de son dernier run, Marquez a gagné à peu près deux secondes sur le chrono qu’il avait signé la veille.

Franco Morbidelli : 1’38.923
« On a vu aujourd’hui une nette amélioration du chrono quand j’ai passé le pneu tendre à la fin, mais j’ai aussi bien progressé en rythme de course avec le medium. Cela me satisfait. Hier, nous cherchions à gagner de la vitesse en milieu de virage et nous avons fini par la trouver. C’est ce qui a fait la différence au chrono. Un peu vient de moi, un peu de la moto. C’est comme ça que cela semble fonctionner. J’ai fait un pas en avant, on en a fait un autre avec la moto… A moi de réaliser le suivant. J’ai encore beaucoup de choses à apprendre et tout cela va continuer à évoluer dès la prochaine séance à Sepang, fin janvier. Quoi qu’il en soit, je suis content de ce que nous avons réalisé à Valence et ici. Je suis impatient maintenant de me retrouver sur un circuit plus rapide et plus large comme Sepang où on pourra utiliser plus de puissance. »

Alex Marquez : 1’39.782
« Hier, c’était la première fois que je montais sur cette moto et que je prenais contact avec l’équipe. Aujourd’hui, nous avons commencé réellement à travailler. Je me suis vraiment amusé et nous avons bien amélioré les problèmes de wheelie qui me gênaient hier. J’étais mieux dans les virages, mais pas encore très bien en ligne droite car ma trajectoire était trop rectiligne, comme en Moto2. Si on regarde ce que font Marc et Dani, et même tous les pilotes MotoGP, on s’aperçoit qu’ils pilotent différemment. En tout cas j’ai pris beaucoup de plaisir durant ces deux journées et je suis ravi de cette expérience. J’espère avoir été utile à l’équipe et avoir permis à Tom d’avoir une base pour son retour à Sepang. Je vais maintenant me concentrer sur le Moto2 afin de préparer au mieux la saison 2018 durant la trêve hivernale. »

Michael Bartholemy : Team Principal
« C’est une belle fin de ce qui restera pour nous une superbe année. Je suis content que nous ayons pu terminer sur une bonne note. Franco a montré à Jerez qu’il pouvait adapter son style tout en donnant les bonnes infos à l’équipe pour l’aider à améliorer son rythme comme sa pointe de vitesse. Cela va lui permettre d’avoir une bonne base pour attaquer les tests de 2018 à Sepang fin janvier. Je suis certain qu’il fera à nouveau un pas en avant dans son apprentissage du MotoGP. Un grand merci à Alex d’avoir remplacer Tom à Jerez. Il n’avait aucune pression car nous lui avons juste demandé de se faire plaisir en profitant de cette expérience. Il a néanmoins montré encore tout son talent en progressant en seulement une journée et demi sur le circuit. Après cette belle conclusion nous allons pouvoir profiter de la trêve hivernale en attendant le retour de Tom pour ses débuts en MotoGP à Sepang. »