Dans la famille des pilotes de caractère du MotoGP, il y a sans doute Andrea Iannone, mais on aurait tort d’oublier Cal Crutchlow. Talentueux, franc du collier, il n’est jamais entré dans un moule et ses choix sont instinctifs. Il a aussi le verbe libre. Ainsi, lorsqu’il s’exprime sur son avenir…

Le Britannique Crutchlow a tout d’un atypique. Sa trajectoire de carrière est originale puisque bâtie sur du Supersport puis du Superbike. C’est une trouvaille d’Hervé Poncharal auprès duquel il s’est aguerri pendant trois saisons avant de devenir officiel Ducati. Un statut très envié qu’il a pourtant bradé après seulement un an pour reprendre sa vie de pilote privé pour une Honda chez LCR.

Un choix risqué mais qui a payé. En 2016, c’est avec ce team qu’il a remporté ses deux premières victoires dans la catégorie reine. A part ça, il tombe très souvent et il n’a pas sa langue dans sa poche. Malgré tout, tout le monde l’aime sur la grille de départ. Pour tout dire, c’est un cas unique.

Sur Autosport, il a fait un peu d’introspection et il a parlé de ce que pourrait être son futur au terme des deux saisons à venir. La réponse est dans le style de l’Anglais : « je ne sais pas ce qui se passera dans deux ans. Mais si je me lève deux semaines de suite sans l’envie de piloter une moto, alors j’arrêterai. C’est aussi simple que ça. J’ai assez d’argent en banque pour arrêter et ma famille est bien installée. Mais j’aime ce que je fais ».

« En ce moment, je suis plus rapide, même si je ne me sens guère différent de ce que j’étais il y a deux ans ». Certes, mais le corps le rappelle à l’ordre : « je souffre un peu plus de mes chutes au fur et à mesure que les années passent, mais c’est normal. Je chute beaucoup, mais ça ne m’a pas empêché de faire une belle carrière jusque-là ».

« Je n’aime pas chuter bien sûr, mais ça fait partie du boulot et je ne suis pas le plus grand talent naturel de ce monde. Je vieillis et mon corps n’est pas aussi fringant qu’avant. Mais tomber ne me fait pas peur. Je remonte sur selle et je vais plus vite ».  Cal Crutchlow est âgé de 31 ans et il a un contrat avec le team LCR Honda jusqu’à la fin 2018.