Dès l’officialisation de Jorge Lorenzo à sa place sur la deuxième Honda du team officiel à partir de la saison 2019, Dani Pedrosa a publié un petit communiqué expliquant qu’il s’exprimerait sur son avenir rapidement.

Cela a été programmé pour ce jeudi à 16h15 et les caméras de Dorna Sports SL ont diffusé en direct cette conférence de presse “extra-ordinaire” qui s’est tenue dans l’hospitality du team Repsol Honda.

Dani Pedrosa: ” Je comptais venir ici pour vous parler de mon avenir, mais la vérité est que je ne peux encore rien dire. Il y a plusieurs options, qui sont de bonnes options, mais les choses ne sont pas encore suffisamment claires. Je suis désolé de vous avoir fait venir ici pour rien. Je veux prendre mon temps pour ne pas prendre une mauvaise décision. Je ne peux pas en dire beaucoup plus. J’ai besoin de temps pour penser à cela. Jene veux pas me précipiter et prendre une mauvaise décision, mais en même temps je souhaiterais que les choses soient plus claires pour pouvoir courir avec l’esprit libre et me concentrer davantage sur les Grands Prix. Mais aujourd’hui la situation est celle-la. Je suppose que je pourrai en dire plus dans les jours à venir. Mais je ne pense pas que cela se produise durant ce GP car je souhaite rester concentré sur la course ce week-end pour qu’elle soit à l’opposé de celle du Mugello”.

Il semble donc que le pilote espagnol ne soit pas prêt à prendre sa retraite, et c’est déjà une excellente nouvelle !

Pour le reste, nous reporterons ici plus tard toutes les (très petites) précisions données par un Titanium qui, selon toute logique, semble lorgner du côté de Yamaha-Petronas, si tant que cette option voit le jour…

Retraite, Superbike ou Yamaha satellite, Dani Pedrosa n’a toutefois pas voulu donner la moindre indication malgré les nombreuses tentatives des journalistes présents, se contentant de dire que ce départ de Honda était plus ou moins dans l’air depuis 2 ans (On se rappelle qu’il avait alors été en contact avec Yamaha).

Dani Pedrosa: “la décision est venue de moi. J’avais besoin de voir de nouvelles choses et je pense que c’était le bon moment pour commencer à regarder ce que pourrait être mon futur. Les choses ne sont pas si compliquées que ce que vous croyez, elles sont assez simples. J’ai commencé à y penser il y a plus ou moins 2 ans”.

On ne peut toutefois s’empêcher de noter que, malgré ces interrogations survenues il y a 2 ans, Dani Pedrosa se retrouve aujourd’hui dans une situation relativement difficile, toutes les motos d’usine ayant déjà été attribuées…

 

 

 

Tous les articles sur les Pilotes : Dani Pedrosa

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team