Valentino Rossi a connu une saison 2017 de MotoGP agitée. Et pas seulement du côté sportif avec une Yamaha M1 qui s’est éteinte au fur et à mesure que le calendrier s’écoulait. Physiquement, le pilote qui file vers la quarantaine a d’abord eu un traumatisme thoracique en faisant du cross puis il s’est carrément fracturé une jambe en roulant en enduro. Rédhibitoire ? C’est mal connaître le Doctor qui a épaté les docteurs en revenant très vite sur la moto après n’avoir manqué qu’une seule course. Même les aguerris de la clinique mobile des Grands Prix ont été bouche bée. Leur plus haut représentant Michele Zasa revient sur cet épisode. En précisant qu’il n’est pas unique…

Les pilotes moto en Grand Prix sont des forces de la nature animées d’une force morale et d’un mental hors norme. Un accident qui dissuaderait le commun des mortels de tirer un trait sur la moto est pour eux une simple péripétie tandis que la blessure qui immobiliserait le motard lambda pendant des mois se résout en simples courtes semaines avant de repartir au combat.

En 2017, Valentino Rossi a impressionné en revenant d’une double fracture de la jambe en moins de temps qu’il ne faut pour le dire. Un miracle ? Le pragmatique docteur Michele Zasa de la clinique mobile n’est pas du genre à croire à la guérison divine. Sur Tuttomotoriweb, il explique ce qui est, de prime abord, inexplicable : « c’était certainement incroyable, mais c’est aussi dû à une excellente intervention chirurgicale et à une convalescence bien menée. Mais, fondamentalement, c’est aussi le fruit de la volonté sans faille de Valentino et le résultat de sa passion comme son désir de se faire plaisir sur une moto ».

« Maintenant, cette récupération éclaire de ce type de blessure n’est pas inédite pour nous. Cela s’est déjà produit dans l’histoire, mais ça s’est moins su. Ce qui est normal. Au vu de ce que Valentino a fait pour ce sport et lui apporte, il est logique que l’on se concentre sur tout ce qui le touche ».

Et quel est l’avis du docteur d’un sportif de haut niveau qui doit maintenir sa forme alors que le temps s’écoule inexorablement ? « Je lui souhaite ainsi qu’à tous les passionnés de ce sport qu’il continue ainsi pendant encore longtemps. Un Valentino en grande forme, c’est l’assurance de belles performances accomplies, qu’elles se concrétisent ou non par des victoires d’ailleurs. Il sait très bien se gérer physiquement, il s’entraîne avec abnégation et toute sa vie est tournée vers la moto. Je pense que tant qu’il éprouvera du plaisir, il aura la force et la motivation pour continuer ».