La modestie des prestations d’Andrea Iannone désole Suzuki, mais également Dorna qui a besoin d’une meilleure image pour le constructeur japonais, qui totalise 60 points au classement constructeurs, contre 45 à Aprilia et 40 à KTM. On est bien loin des 249 de Honda, 244 de Yamaha et 232 de Ducati.

La seizième place de Iannone est le reflet actuel de ses performances, avec 33 points, contre 27 pour son coéquipier Alex Rins qui a manqué presque la moitié des courses cette année. Les excuses de Iannone sont de plus en plus étranges, avec par exemple lors du dernier GP à Misano l’obligation d’abandonner en raison d’une combinaison pluie trop serrée qui entravait la circulation sanguine dans ses bras. Ça n’a amusé ni Suzuki, ni Dorna qui dépensent des millions pour proposer un spectacle de qualité.

Face à une telle absence de professionnalisme, Dorna remplacerait volontiers Iannone par Johnny Rea. L’organisateur ferait ainsi d’une pierre deux coups, installant un pilote sérieux à la place de Iannone, et extrayant du Championnat du Monde Superbike le pilote qui le domine à 100%, d’où un manque d’intérêt général.

Johnny Rea a depuis plusieurs années le malheur de ne pas disposer d’un championnat proportionné à son talent. Il est clairement trop bon pour le Superbike, par rapport au niveau général (Sykes, Melandri, Laverty, Davies, etc) mais est relativement loin des grands du MotoGP (Marquez, Rossi, Vinales, Lorenzo, Dovi, etc).

Que ferait Rea en MotoGP ? On en a une idée assez précise, car en 2012 Honda fit appel à lui pour remplacer Casey stoner pour deux Grands Prix. Avec la meilleure moto et la meilleure équipe technique du Monde, il termina à Misano à 43 secondes du vainqueur Jorge Lorenzo (meilleur tour en course à 1.8 du plus rapide). Ensuite en Aragon, il terminait à 32.2 de son coéquipier Dani Pedrosa, vainqueur avec une Honda identique. Son meilleur temps en course était à 1.748 de celui de Dani. Personne ne fut impressionné et aucune équipe ne fit plus jamais appel à lui en MotoGP.

Photos : Johnny Rea en 2012 sur la moto de Stoner (© Honda)

Source partielle : Simon Patterson pour MCN

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams : Team Suzuki Ecstar