C’est une précision réglementaire qui nous vient du Moto3 en vue de la saison 2017 et elle concerne le domaine aérodynamique. En substance, il est confirmé que le monde des Grands Prix ne veut plus voir d’ailerons sur les motos. Mais pas que. Les malins qui penseraient les faire revenir sous forme de carénage sont invités à passer leur chemin.

La Commission de Grands Prix a dit. Il avait déjà été annoncé que les ailerons aérodynamiques seraient bannis de toutes les catégories à partir de 2017. On ne pouvait pas être plus clair. Et pourtant, il semble qu’il ait été utile d’apporter encore des précisions sur le sujet.

Ainsi, les appendices ou formes dépassant des contours du carénage, du genre winglets, ailerons, ou autres et pouvant avoir un effet aérodynamique comme par exemple donner de l’appui aérodynamique ou modifier les turbulences de sillage ne seront pas plus autorisés.

Comme on se sait encore exactement de quoi il s’agira, c’est le Directeur Technique qui sera la seule personne apte à juger si un carénage respecte ou non cette règle. Un sacré pouvoir de vie ou de mort.

Enfin, afin d’éviter que l’avant des carénages ne prenne une forme d’aileron, avec, précise-t-on, des conséquences imprévisibles sur la sécurité, l’avant du carénage ne pourra pas dépasser de plus 150mm une ligne verticale passant par l’axe de la roue avant.

Des précisons qui concernent donc le Moto3, mais qui est aussi comme un avertissement au MotoGP qui devra aussi se passer d’ailerons en 2017. Or on sait que pour en arriver là, il y a eu un vif débat entre les trois constructeurs Japonais et les deux marques Européennes, Aprilia tentant même de trouver un point moyen entre deux points de vue opposés avant tout développés par Honda et Ducati. Si certains pensaient encore pouvoir continuer leur recherche aérodynamique autrement que par des ailerons ostentatoires, les voilà avertis qu’il faut penser à autre chose…

On rappellera que la Commission Grand Prix, composées de MM. Carmelo Ezpeleta (CEO de Dorna), Ignacio Verneda (CEO de la FIM), Hervé Poncharal (IRTA) et Takanao Tsubouchi (MSMA), en présence de MM. Javier Alonso (Dorna) et Mike Trimby (IRTA, Secrétaire de la réunion). Cette décision a été prise à l’issue d’une réunion qui s’est tenue le 9 septembre à Misano.

Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Dovizioso, Andrea Iannone, Dani Pedrosa, Jorge Lorenzo, Marc Marquez, Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team, Monster Yamaha Tech3