Le compte à rebours est maintenant arrêté et l’équipe Alma Pramac Racing partira lundi pour le Qatar où les derniers essais hivernaux de la saison 2018 du MotoGP auront lieu le week-end prochain. 

Les tests de Sepang et Buriram ont engendré des retours très positifs avec Danilo Petrucci et Jack Miller qui se sont montrés très rapides et ont réussi à rester constamment dans le Top 10.

C’est donc le moment pour le Team Manager Francesco Guidotti de résumer les tests en Thaïlande et de dresser un bilan de l’activité hivernale à la veille des essais au Qatar en notant ses pilotes… et celui qui obtient la meilleure note n’est pas celui que l’on croit !


Danilo Petrucci, 11e Sepang , 9e Buriram

Note : 7+

#Test en Thaïlande

« Un très bon bilan. Danilo s’est rapidement adapté à la nouvelle piste et sa Ducati Desmosedici GP 2018 n’a pas eu besoin d’être réglée intensément par rapport à Sepang. Nous avons commencé très fort, en gardant un bon rythme et en améliorant les chronos et les sensations tout au long des trois jours. Les pneus que nous avons essayés ne seront pas ceux que nous utiliserons pour le Grand Prix en octobre, mais je dois souligner que Petrux s’est bien débrouillé avec les deux types de pneus qui étaient disponibles ».

La pré-saison… jusqu’ici !

« Nous n’avons pas brillé à Valence et après avoir amélioré lors des tests privés à Jerez, nous avons beaucoup progressé en Malaisie et en Thaïlande. Cela nous donne de l’espoir pour la saison. La préparation physique de Danilo et le comportement de la moto ont donné des indications positives sur une piste difficile comme Sepang et un nouveau circuit de Buriram ».

Plus

« J’ai trouvé un pilote beaucoup plus précis. C’est l’aspect le plus important: un pas en avant important que Danilo a montré qu’il pouvait faire ».

Moins

« Danilo a fait de grands sacrifices pour perdre du poids et cela lui a probablement enlevé de l’énergie. Il doit maintenant travailler dans cette optique ».


Jack Miller 5e Sepang , 6e Buriram
Note : 7

#Test en Thaïlande

« Jack est aussi parti du pied droit et a immédiatement pris la mesure de la piste. Même dans son cas, aucune modification majeure de la Ducati Desmosedici GP 2017 n’a été nécessaire. Jack et son équipe ont pu se concentrer sur l’amélioration du pilotage jour après jour et continuer à développer le feeling avec une moto qu’il a bien aimée dès le premier jour à Valence. Il n’ y a pas eu de problèmes majeurs à part la chute du troisième jour. Mais c’est quelque chose qui peut arriver ».

La pré-saison… jusqu’ici !

« Jack est un pilote encore à découvrir. Les choses vont très bien, mais nous devons voir comment il réagira lorsque les premières difficultés surgiront. Jusqu’à présent, l’enthousiasme sur la nouvelle moto et le désir de bien faire lui ont donné un grand élan, mais des moments plus difficiles surviendront quand même. Et ce sera à ce moment-là qu’il faudra en sortir ».

Plus

« Un style de conduite qui convient très bien à cette moto et un enthousiasme motivant, également dans sa relation avec l’équipe ».

Moins

« Un couple de chutes dues à trop de motivation et trop d’enthousiasme qu’il n’est pas encore en mesure de contenir. Il doit être plus patient et progresser petit à petit ».