Andrea Iannone a vécu son dernier WWD de carrière ce week-end à Misano. Il le sait depuis la veille du dernier Grand Prix d’Italie, il ne sera plus de la famille Ducati une fois que cette saison sera finie. Du rouge, il passera au bleu, couleur d’un team Suzuki où il sera le premier pilote, a priori. Cependant, le fait qu’on lui ait préféré son ainé Dovizioso pour poursuivre l’aventure avec la Desmosedici lui laisse comme une pointe d’amertume.

Ce n’est pas pour rien que son surnom est Jo le Maniac. Andrea Iannone est un caractère, sur la piste et en dehors, se laissant aller parfois à des écarts et à des extravagances qui n’enthousiasment guère les décideurs. En coulisse, il y a eu le coup du cou pour mieux rire d’un « DesmoDovi » apprécié, et sur la piste, on se souvient de cet accrochage argentin avec le même Dovi dans le dernier tour d’un Grand Prix qui aurait pu voir les deux pilotes officiels de Bogo Panigale sur le podium.

Un incident qui a sans aucun doute pesé lourd au moment de décider qui sera l’équipier de Jorge Lorenzo qui sera la figure de proue des Ducati en 2017 et en 2018. Le même Por Fuera qui a goûté de l’enthousiasme de Iannone lors du Grand Prix de Catalogne. Bref, on ne s’ennuie pas avec l’Italien de 26 ans.

Mais un peu de calme est apparemment souhaité par Ducati. Une marque avec laquelle il a grandi et dont il ne dira jamais de mal. Par contre, le même Iannone ne partira pas sans avoir fait passer un message. Et celui-là est qu’il a les qualités de ses défauts. Sur pecinogp.com, il déclare : « je suis peut-être celui qui chute tout le temps, mais je suis aussi celui qui est le plus rapide et le plus fort sur cette moto ». Voilà qui est on ne peut plus clair.

Il poursuit : « la Ducati n’est pas une machine facile. Elle fatigue beaucoup son pilote et il est difficile d’être performant avec pendant 26 tours. Elle est trop lourde dans les changements de direction. On a encore beaucoup de travail à faire pour la faire progresser et il est vrai que les choses seraient plus faciles s’il n’y avait pas eu quelques erreurs commises. Si la Ducati a l’air bonne, c’est parce que je la pilote. C’est moi qui fait la différence ». Andrea Iannone est actuellement huitième du championnat avec 52 points. Il est classé devant Dovizioso, mais le meilleur représentant de la marque au championnat reste Hector Barberá, à six points devant lui, au guidon d’une GP14.2…

Tous les articles sur : Andrea Iannone