Jorge Lorenzo doit faire ses plans pour les deux prochaines années mais lorsqu’il fait un point de situation sur ses arguments actuels, il ne peut cacher qu’il n’a plus rien gagné depuis qu’il a quitté sa Yamaha en novembre 2016. Une sacrée disette, du jamais vu dans sa carrière depuis 2005. 2018 doit donc être celle du retour aux avant-postes, mais l’affaire s’engage mal. Car l’intersaison a révélé une GP18 qui devait faire la moitié du chemin vers son pilote Majorquin prêt à faire l’autre partie vers la félicité. Hélas, il semblerait, qu’en fait, la belle rouge se soit encore un peu plus éloignée de son servant…

Chez Ducati, on travaille dur pour que Jorge Lorenzo soit enfin à l’aise sur la Desmosedici. Cette saison est arrivée une GP18 que l’on dit plus alerte dans sa recherche du point de corde. A priori une bonne affaire, et pourtant, le quintuple titré regrette l’apparition de nouveaux inconvénients… « La moto a changé. Lors des cinq derniers Grands Prix de la saison passée, j’étais en mesure de me battre pour le top 5 » raconte-t-il sur Tuttomotoriweb. « Mais lors de l’intersaison, j’ai découvert une moto différente. Elle a changé, pour diverses raisons. Par exemple, au Qatar, je n’ai pas pu utiliser les ailerons ».

Des accessoires auxquels il tient et qu’il a fait remettre lors du warm-up du Grand Prix d’Argentine : « on doit améliorer ça. Globalement, il y a plus de choses positives que négatives sur la GP18. Mais il y a des choses dont il faut s’occuper. Pour le moment, tout est plus compliqué avec cette moto. En plus, la réussite n’est pas avec nous. Mais à tout moment, y compris dès Austin, tout peut changer et aller mieux. Il faut aller sur un tracé qui convient mieux à la Ducati et à mon style pour penser à la victoire ».

Une victoire que Dovizioso compte déjà depuis le Qatar tandis que l’Italien a sauvé les meubles en Argentine, qu’il a quittée second au général à trois points du nouveau leader Crutchlow. « Je vais donner le meilleur pour être bien sur la Ducati. J’ai intensifié mon entraînement physique et j’ai revu mon régime alimentaire. J’aimerais finir ma carrière chez Ducati. Mais je dois me sentir plus à l’aise pour avoir des résultats » termine Por Fuera.


Tous les articles sur les Pilotes : Jorge Lorenzo

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team