Les choses s’accélèrent et l’entrainement s’intensifie pour les pilotes de Grand Prix qui vont sortir de leur hibernation. Dès le 28 janvier, ceux du MotoGP seront plongés dans la fournaise de Sepang, une sacrée épreuve pour une rentrée, mais aussi un révélateur des niveaux de forme. Une échéance notamment attendue par Tom Lüthi qui a fini la saison 2017 avec des béquilles qui lui ont fait rater les premiers tours de roues sur la Honda de sa nouvelle écurie Marc VDS Racing.

Le Suisse n’est pas seul dans une préparation qu’il a commencée en dévalant les pentes du Verbier en Suisse. Skieur émérite, il est ensuite allé sur le tracé de Motocross de Recas où Julian Simon l’a encadré comme il le fait encore avec Rabat depuis l’an passé : « Cet entraînement avec Julian a vraiment été cool. On a fait du kart, puis il restait du temps pour du motocross. Je n’ai quasi pas ressenti de douleur à ma cheville blessée ». Le duo était aussi accompagné d’Antonio Lopez qui fera ses débuts en Moto3 au sein du team Estrella.

Le pilote de 31 ans qui fera équipe avec Morbidelli a conclu : « Cette saison en MotoGP est un défi pour moi. Je ne veux pas seulement y piloter. Je veux y apprendre aussi vite que possible et y vivre des moments forts ». En plus de son compagnon d’écurie, Nakagami chez Honda LCR et Simeon chez Avintia Ducati seront les autres débutants.