Tout comme Suzuki et KTM, Aprilia bénéficie des avantages de concession et, en particulier, peut continuer à développer son moteur durant toute la saison.

Cela a permis à la firme de Noale de mettre en chantier un tout nouveau moteur dont les pilotes ne disposeront que très peu de temps avant le premier Grand Prix de la saison : il sera toujours temps de le peaufiner ensuite, ou de revenir en arrière, ce que ni Honda, Yamaha et Ducati ne peuvent faire.

L’ancien propulseur a connu de nombreux problèmes durant la saison passée, à commencer par ceux qui ont pénalisé Aleix Espargaro au Mans, au Mugello, à Barcelone et à Silverstone. Même si les causes en ont été trouvées et solutionnées, il était plus prometteur de repartir sur de nouvelles bases…

En attendant cette cerise sur le gâteau, la dernière mouture de Romano Albesiano est toute nouvelle et satisfait pleinement Aleix Espargaro, même si l’adaptation est un peu plus difficile pour Scott Redding. Même si le team manager a déclaré qu’il n’y avait aucune pièce commune avec l’ancienne, la différence la plus visible consiste dans le bouchon de réservoir, passé de derrière la boîte à air jusqu’à l’assise de la selle.

Aleix Espargaro : « J’aime la moto 2018. On attend le nouveau moteur et je pense qu’il arrivera pour les tests au Qatar, ou au Grand Prix du Qatar. Mais j’aime beaucoup la condition et le châssis de la nouvelle moto car elle convient mieux à mon style de pilotage. Je peux être plus agressif avec le frein avant, et c’est toujours fantastique car j’aime freiner fort. Ce que j’ai demandé aux ingénieurs, c’était de changer un peu ma position sur la moto et de faire un châssis pour tourner un peu mieux au lâcher des freins. Garder davantage la position basse en milieu de virage. Et ils ont vraiment fait un bon travail car la nouvelle moto est exactement ce que j’attendais. Ma position est meilleure et je sens que je peux davantage piloter agressivement. »

Interrogé sur les prochains tests qui se dérouleront à partir de vendredi en Thaïlande, le Catalan confie : « La piste m’a semblé un peu étrange, avec beaucoup de lignes droites, mais je suis confiant que nous ferons un bon test. Pour nous, il est avant tout fondamental de faire rouler la nouvelle RS-GP sur un circuit différent, afin d’avoir le plus d’informations possible et de continuer à l’améliorer avant le début de la saison. »

Scott Redding : « Il y a un peu plus de puissance à mi-régime. La position pour un pilote de grande taille est meilleure et les changements de direction se sont également améliorés, donc nous avons pas mal d’améliorations. »

Romano Albesiano : « La moto paraît plus consistante au freinage, plus stable, plus sûre. Pour Aleix, le feeling a immédiatement été meilleur avec la nouvelle moto, comparé à l’ancienne. Nous progressons et je suis certainement content de cela. Nous avons vraiment confiance dans l’avenir. »