Marc Márquez n’a pas encore remporté son troisième titre en MotoGP, et il reste encore quatre Grands Prix et deux couronnes mondiales à distribuer, mais on sait déjà de quoi sera faite la prochaine intersaison. Les dates des tests viennent en effet d’être décidées.

Une intersaison qui commencera en MotoGP à la suite du dernier Grand Prix de la présente campagne, à Valence. Ce sera du 15 au 16 novembre prochains, c’est à dire le mardi et le mercredi suivant le Grand Prix, le lundi étant traditionnellement “Off” pour que les pilotes puissent se remettre de la soirée de fin d’année.

Deux dates essentielles pour un Jorge Lorenzo qui n’aura que cette opportunité pour grimper sur sa nouvelle Ducati, grâce à la bienveillance de Yamaha. Au passage, ce sera aussi une grande première pour Maverick Viñales chez Yamaha, Aleix Espargaró chez Aprilia, Johann Zarco avec Tech3, sans parler de Andrea Iannone avec Suzuki ou encore de Alvaro Bautista qui retrouvera Aspar. On y attend également avec impatience Pol Espargaro et Bradley Smith sur la Ktm. Autant de teams qui feront sans doute des tests privés jusqu’à fin novembre à Jerez ou en Aragon. Mais sans Lorenzo.

Il restera également deux semaines aux pilotes Moto2 et Moto3 pour procéder à des essais privés puis ce sera la trêve hivernale, incluant normalement décembre et janvier.

Mais, pour une fois,  2017 devrait s’ouvrir dès le 30 janvier pour des essais à Sepang jusqu’au 1er février, soit trois journées complètes. Puis ce sera direction Phillip Island du 15 au 17 février avant de se diriger vers le Qatar et un roulage autorisé du 10 au 12 mars.

La première séance d’essais libres du premier Grand Prix 2017 se déroulera à Losail le 23 mars.

Les Moto2 et Moto3 feront les tests IRTA à Jerez du 8 au 10 mars puis iront au Qatar du 17 au 19 mars.
Mais des essais privés auront lieu à Jerez, en Aragon, à Valence ou encore à Almeria.

Source : Speedweek

Tous les articles sur :