Après les essais privés réalisés hier en Aragon, Davide Brivio, le team manager de l’équipe Suzuki Ecstar en MotoGP, sera en direct aujourd’hui sur Facebook à 14h30 pour nous dévoiler ce que sera le programme de la firme d’Hamamatsu jusqu’à la fin de l’année.

Une annonce ?

Edit: des petits soucis techniques ont empêché le direct depuis Aragon. Le team Suzuki Ecstar travaille pour mettre la vidéo en différé…

Edit :
Davide Brivio : « Bonjour tout le monde, je suis Davide Brivio, Team manager de l’équipe Suzuki Ecstar, et je vous parle depuis Aragon. Nous sommes encore là après la dernière course MotoGP où nous faisons deux jours de test. Actuellement, la deuxième journée n’est pas encore terminée. Nous avons testé hier, mardi, et aujourd’hui mercredi.

Vous savez que notre saison n’a pas été facile jusqu’à présent, mais nous continuons à travailler et nous continuons à essayer de trouver un moyen d’améliorer la moto et de résoudre les problèmes. Avec Andrea, nous travaillons depuis le début de la saison pour essayer de lui donner un bon feeling et de le rendre plus rapide. Alex Rins a eu une sérieuse blessure en début de saison et a manqué beaucoup de courses, donc il a seulement commencé en milieu de saison, à Assen, et il progresse pas à pas. Nous essayons donc d’améliorer les performances d’Andrea, et en même temps, nous continuons à travailler sur la progression d’Alex.

Ces deux journées sont également importantes dans ce sens, car avec Andrea, nous cherchons avant tout à trouver des réglages qui peuvent nous aider pour les quatre dernières courses restantes de la saison, alors que pour Alex, il est également important de continuer à acquérir de l’expérience. Plus il reste en piste et plus il roule avec la moto, mieux c’est pour ses performances. Nous faisons donc cela, mais en même temps, Alex procède également à des tests importants, tout comme Andrea, car en même temps que le travail sur les réglages pour la fin de saison, nous travaillons également pour l’année prochaine et pour la moto 2018. Nous essayons différentes pièces qui pourraient être utilisées l’année prochaine, comme un châssis et différentes autres pièces comme un bras oscillant qui pourront donner des informations intéressantes à nos ingénieurs pour la moto 2018. Nous avons déjà parfois essayé différents moteurs, comme à Brno et ici de nouveau, et nous travaillons donc dans deux directions ; cette année et la fin de saison, et la moto de l’année prochaine. Il est très important de procéder à ces essais maintenant car nous devons donner des informations pour les spécifications finales de la moto que nous utiliserons à Valence. À Valence, après la dernière course, nous avons deux journées de test, et il s’agit du début de la saison 2018. Nous voulons donc essayer avec une sorte de package 2018 lors des tests de Valence, et commencer le développement pour essayer de préparer la meilleure moto possible pour la première course au Qatar en 2018.

C’est globalement le travail que nous faisons ici. Andréa semble plutôt content et nous avons essayé des choses qui lui apportent le sourire. Pour Alex aussi, certaines choses sont bonnes, d’autres moins, mais nous continuons à travailler, cet après-midi encore. Nous essaierons de travailler sur les réglages, mais aussi de faire certaines expérimentations qui seront bonnes pour l’expérience mais également pour nos ingénieurs afin de mieux comprendre.

En résumé, deux journées avec une belle météo, deux pleines journées de travail en Aragon qui, je l’espère, seront utiles pour le futur.

Maintenant, quand ces tests seront finis, nous devrons tout emballer dans nos caisses pour le Japon où nous aurons, en octobre, une période chargée. Nous avons trois courses consécutives en allant au Japon, en Australie et en Malaisie. Et ce sera une partie très importante de cette fin de championnat. Nous préparons donc cela. Le Japon sera important pour nous puisque, comme vous le savez, Suzuki est un constructeur japonais et nous aurons tout notre management et beaucoup d’invités. »

 

 

Tous les articles sur les Pilotes : Alex Rins, Andrea Iannone

Tous les articles sur les Teams : Team Suzuki Ecstar