Et si, en 2019, Marc Márquez lassé d’enfiler titres et victoires comme d’autres les perles était pris d’une irrésistible envie d’aller voir d’autres horizons ? Cet appel de se prouver que l’on peut aussi gagner ailleurs que là où l’on domine n’est pas à prendre à la légère. Regardez Rossi qui a tenté le pari Ducati et Lorenzo qui a fait le même chemin depuis sa base Yamaha. Et puis KTM et Marc Márquez ont un sponsor commun…

En 2019, les contrats des ténors seront de nouveau à négocier. Certains y pensent déjà, à l’image d’un Carlo Pernat qui a vu comme tout le monde la belle prestation des KTM en Autriche. Enfin, surtout celle de Mika Kallio qui empêche depuis Bradley Smith de dormir. Mais avant le Red Bull Ring, il y a eu Brno une semaine avant, et la neuvième place de Pol Espargaró.

Pour une première année avec la RC16, la firme de Mattighofen progresse à grands pas. Si elle continue sur ce rythme, elle va dépasser Aprilia et faire les freins à Suzuki. De quoi, au terme de la saison 2018, penser à jouer les premiers rôles…

Le manager d’un Iannone en pleine traversée du désert explique sa théorie sur GPOne : « attention à KTM qui semble avoir les idées très claires sur l’évolution de leur projet. N’oublions pas qu’à chaque fois que KTM s’est engagé quelque part, c‘est pour se retrouver parmi les vainqueurs potentiels. Et puis, ils ont le total soutien de Red Bull qui est accoutumé à ce genre de défi sportif ».

L’ambition, les moyens… Le reste doit suivre… « Je ne serais pas surpris qu’en 2019, lorsque leur moto sera définitivement compétitive, ils fassent une proposition alléchante à un Marc Márquez qui, tôt ou tard, en aura assez de gagner seulement avec Honda et sera prêt pour une nouvelle aventure ».

A suivre donc surtout lorsque l’on regarde le logo posé sur le casque de MM93…